Hochelaga-Maisonneuve
13:07 8 juin 2021 | mise à jour le: 11 juin 2021 à 10:58 temps de lecture: 4 minutes

Deux établissements de MHM dans le Palmarès 2021 de DepQuébec

Deux établissements de MHM dans le Palmarès 2021 de DepQuébec
La famille de Julien Simard est propriétaire de la Biscuiterie Oscar depuis quatre générations.

Deux établissements d’Hochelaga-Maisonneuve font partie du Palmarès 2021 des 100 dépanneurs indépendants les plus appréciés au Québec, selon le portail DepQuébec.

La Biscuiterie Oscar et Le Bièrologue, deux commerces de la rue Ontario, sont respectivement à la 3e et à la 9e place de ce palmarès créé en 2017.

Dévoilé le 3 juin, ce classement a été effectué en comparant le nombre de mentions «J’aime» apparaissant sur les pages Facebook des dépanneurs «qui se donnent la peine d’en faire une» peut-on lire sur le site internet. «Seuls les dépanneurs, tabagies et biéristes font partie de ce palmarès», est-il également indiqué.

«C’est plaisant de voir que les gens nous apprécient après toutes ces années, continuent à venir nous voir et à nous encourager», explique le propriétaire de la Biscuiterie Oscar, Julien Simard.

La page Facebook de la Biscuiterie Oscar avait 14 168 «J’aime» lors de la publication du palmarès, une augmentation de 52% comparativement à 2020.

Fondée en 1929, la Biscuiterie Oscar offre une vaste sélection de bonbons, biscuits, noix, chocolats et autres produits en vrac. M. Simard raconte qu’il y a eu jusqu’à 48 Biscuiteries Oscar à Montréal, mais qu’aujourd’hui, il n’y a plus que la sienne et celle de la rue Saint-Hubert.

En 2018, il a repris les rênes du magasin dirigé auparavant par son père Daniel et ayant pignon sur la rue Ontario depuis 70 ans.

Réaction mitigée

Le cofondateur et propriétaire de l’épicerie Le Bièrologue, David Deschênes, était un peu plus mitigé lorsque Métro lui a appris que son commerce se retrouvait sur ce palmarès et que ce dernier se basait sur les mentions «J’aime».

«Ça fait neuf ans qu’on accumule des likes. Pour moi, ce n’est pas un signe qu’on est hot, qu’on fait un bon travail ou qu’on se distingue. Ce n’est pas une reconnaissance, c’est plus une statistique.»

Il apprécie malgré tout que son commerce soit mentionné dans le palmarès.

Depuis neuf ans, Le Bièrologue propose des produits du terroir 100% local. On peut y retrouver des saucisses, des fromages, des tisanes des crèmes glacées et divers produits fabriqués avec du sirop d’érable.

En plus de la bière, l’épicerie s’est également spécialisée dans le vin, lançant son volet Le Vinologue. Cette section a d’ailleurs sa propre page Facebook.

Une donnée «irréfutable»

L’éditeur et principal rédacteur de DepQuébec, Guy Leroux, admet que «la prétention du palmarès n’est pas vraiment d’aller chercher les dépanneurs les plus appréciés au Québec. Ce serait une étude qui serait vraiment très complexe.»

Il explique en revanche que le nombre de «J’aime» d’une page Facebook est une donnée vérifiable, facilement mesurable et «irréfutable». Pour lui, cela demeure un signe de dynamisme et de succès.

M. Leroux mentionne que le dénominateur commun des dépanneurs faisant partie du palmarès, c’est qu’ils se «distinguent par le partage d’une passion avec leur clientèle».

Dans la majorité des cas, 69 cas sur 100, ce sont des biéristes, précise-t-il.

«Être dépanneur, c’est plus ou moins payant. Il y en a de plus en plus qui vont adopter des stratégies de spécialisation dans certains domaines, et c’est très gagnant», affirme M. Giroux.

Il donne l’exemple du Dépanneur Beau-Soir R. Prud’homme de Saint-Michel-des-Saints. Également traiteur et restaurateur, ce commerce est en première place du palmarès pour une deuxième année.

Il mentionne également le cas de la biscuiterie Oscar, spécialisée dans le domaine des confiseries.

Le bond du nombre de mentions «J’aime» sur sa page Facebook s’expliquerait notamment par la mise en place d’une boutique en ligne pendant la pandémie et de tous les efforts consacrés à la promotion de l’entreprise.

Soulignons que les commerces montréalais Dépanneur Chez Moe, Veux-tu une bière? et Peluso Rachel se retrouvent également dans le palmarès, respectivement en 6e, 7e et 8e position.

Articles similaires