IDS-Verdun

Les besoins des carrossiers bientôt comblés

Photo: Jean-Marie Savard/ Rousseau Communication

Le Centre de formation professionnelle (CFP) de Verdun propose un diplôme d’études professionnelles (DEP) en carrosserie. Le programme est donné en alternance travail-études durant une période de 13 mois grâce à une collaboration établie avec différents employeurs membres de la Corporation des carrossiers professionnels du Québec.

«C’est une première au Québec et je pense que c’est vraiment l’avenir, insiste la directrice du CFP, Karine Lemelin. On va vers des programmes européens qui ont prouvé que cela fonctionnait bien alors je suppose que les résultats seront concluants.»

La démarche est venue du constat que les élèves délaissaient les cours réguliers. Une analyse au niveau du marché du travail a alors été menée pour comprendre la situation montréalaise.

«On s’est rendu compte que l’industrie embauchait des gens sans diplôme. C’est un problème récurrent dans certains secteurs d’activité et au fil des ans, l’industrie se rend souvent compte que c’est un faux pas. La formation que les employeurs offrent n’est pas suffisante et souvent les employés sont alors qualifiés que pour certaines tâches», explique la directrice.

60/40
C’est à partir de ce constat que le DEP carrosserie a vu le jour. Sa formule pédagogique prévoit 60% du temps passé dans les installations pédagogiques du CFP et 40% dans les ateliers d’employeurs. Plusieurs bannières ont déjà montré leur intérêt, comme Fix Auto, ProColor, Carstar et CarrXpert.

Le CFP a aussi obtenu l’appui financier de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) du gouvernement du Québec. La subvention qui s’élève à 970 000$ permet notamment de rémunérer entièrement le travail réalisé par les élèves et de rembourser des frais liés aux cours. Elle est aussi utilisée pour permettre aux superviseurs de stage de recevoir une formation de 60 heures et avoir des professionnels pour soutenir les étudiants et les enseignants.

«Je souhaite aussi que les gens de l’industrie sollicitent ceux qu’ils connaissent parce que les employés de l’atelier de carrosserie peuvent aussi profiter de la formation. Les employeurs vont pouvoir engager les candidats qu’ils souhaitent et les envoyer au CFP pour qu’ils reçoivent une formation».

Le programme vise aussi à faciliter l’obtention de la certification I-CAR en incluant une partie des crédits nécessaires dans le DEP.<

Pour plus d’infos.

Articles récents du même sujet