IDS-Verdun

Des taxes et des services

Photo: TC Media – Archives

Le premier budget de l’administration Plante-Dorais, présenté la semaine dernière, est marqué par une forte hausse des taxes résidentielles à la Ville de Montréal. Dans Verdun, le compte des propriétaires fera un bond de 2,4% cette année tandis que la moyenne des 19 arrondissements se situe à 3,3%.

«On a fait les efforts nécessaires à Verdun pour contrer l’augmentation le plus possible, assure le maire d’arrondissement Jean-François Parenteau. Il ne faut jamais oublier que nos frais fixes augmentent chaque année, comme tout le monde. Malgré tout, on va chercher des sommes qu’on économise à l’interne, sans couper les services.»

Par rapport au budget annoncé, un surplus est récupéré en fin d’année par l’arrondissement. Il est ensuite réinjecté aux services aux citoyens, ce qui permet d’avoir une hausse des taxes limitée. L’an passé, la hausse était de 2,1% à Verdun et depuis cinq ans, la moyenne est de 2%.

«Une hausse du coût de la vie, c’est toujours impopulaire alors si on pouvait l’éviter, on le ferait. Maintenant, si on la demande, c’est toujours pour maintenir une qualité de services. La question est de savoir s’il y a une gestion rigoureuse et à Verdun c’est le cas», insiste le maire.

M. Parenteau soutient que sa priorité est de s’assurer que les gens en ont pour leur argent. Il ajoute que ses craintes portent davantage sur la popularité de l’arrondissement et la pression du marché immobilier qui auraient un impact beaucoup plus grand.

Articles récents du même sujet