IDS-Verdun

Josée Léger veut améliorer les infrastructures sportives existantes

Josée Léger
Josée Léger Photo: Gracieuseté

Josée Léger qui habite Verdun depuis une dizaine d’années mène depuis plusieurs semaines une campagne électorale dans le district Champlain-Île-des-Sœurs afin de s’y faire élire comme conseillère d’arrondissement sous la bannière d’Ensemble Montréal. Mère de deux enfants, elle désire améliorer les infrastructures collectives pour stimuler la jeunesse.  

La priorité de la candidate est d’offrir de meilleures infrastructures sportives, mais aussi les parcs, les bibliothèques et autres espaces collectifs. «Le défi quotidien c’est d’offrir le plus d’activités possible à mes enfants parce que sinon naturellement ils se retrouvent devant les écrans», indique Mme Léger. 

Il ne faut pas négliger non plus les infrastructures existantes, estime-t-elle. En faisant du porte-à-porte, des résidents lui ont fait part d’un module d’un parc qui était barricadé depuis le début de l’été. «C’est sûr que ç’a créé de l’insatisfaction chez les citoyens», expose-t-elle. 

L’implantation d’une piscine dans la troisième école à L’Île-des-Sœurs est aussi un souhait de la candidate. 

Tout ce qui est infrastructures sportives et loisirs c’est hyper important pour moi. J’inclus dans cela les parcs et les bibliothèques.

Josée Léger

Transparence

Josée Léger est comptable professionnelle agréée (CPA) de formation et détient aussi une maîtrise en administration des affaires (MBA). «Tout ce qui est chiffre, ça occupe une grande place dans mon quotidien», raconte Mme Léger. Elle désire accorder une plus grande transparence des données financières et du budget avouant elle-même se poser des questions sur certains aspects financiers de l’arrondissement. 

Son but est de mieux informer les citoyens sur les raisons qui motivent les décisions qui sont prises. Par exemple, afin de savoir pourquoi un projet est sélectionné plutôt qu’un autre. «On peut ne pas être d’accord, mais il faut comprendre les raisons», soutient la politicienne. 

Ce souhait va dans le même ordre d’idée que la vision de son parti politique de rendre plus accessibles les données sur l’achalandage des commerces, les pistes cyclables. Cela dans le but de pouvoir «prendre des décisions éclairées.»

Josée Léger indique avoir toujours eu de l’admiration pour Denis Coderre. Ce n’était pas un hasard si elle a décidé de s’impliquer pour Ensemble Montréal. «Pour moi, il est capable de redonner à Montréal ses lettres de noblesse et d’en faire une métropole et pas seulement un regroupement de petits quartiers», mentionne la candidate. 

La mère de famille est également impliquée auprès d’organismes locaux tels que le Repaire Jeunesse Dawson et la Fondation des écoles primaires de L’Île-des-Sœurs. Elle travaille présentement pour sa propre boîte de consultation qui aide des entrepreneurs et des organismes à but non lucratif à dresser un plan d’affaires ou encore réaliser des prévisions financières.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de IDS-Verdun.

Articles récents du même sujet