IDS-Verdun

Nadine Gelly: gestionnaire aguerrie pour un meilleur vivre-ensemble

Nadine Gelly
Nadine Gelly Photo: Gracieuseté

La candidate d’Ensemble Montréal, Nadine Gelly, se présente comme conseillère de ville pour le district Champlain-Île-des-Sœurs. Si elle est élue et advenant une victoire d’Ensemble Montréal, son chef Denis Coderre promet de la nommer à la tête du comité exécutif. 

Mme Gelly considère cette fonction comme un atout pour la population de l’arrondissement de Verdun puisqu’elle connaîtra tous les programmes. «Je pense que c’est un avantage de connaître toutes les ramifications pour être capable d’aider les citoyens et les organismes; de leur dire que tel programme existe à la ville-centre», soutient-elle. 

Par ailleurs, Mme Gelly fait savoir qu’elle possède plusieurs contacts au gouvernement provincial et fédéral en plus de connaître de nombreux organismes de l’île de Montréal.

«J’ai ce rayonnement et donc je peux mettre en lien beaucoup de gens ensemble et trouver des solutions qui sortent de la boîte, décrit la politicienne. L’arrondissement a un budget, mais je pense qu’on est capable de solutionner des enjeux avec d’autres types de programmes et de partenaires.»

Nadine Gelly habite actuellement sur le Plateau Mont-Royal, mais elle ne se reconnaît plus dans son quartier. En menant sa campagne électorale, elle est tombée sous le charme de Verdun et regarde présentement pour déménager à L’Île-des-Sœurs.

La candidate croit aussi qu’avoir un regard «neuf et moins émotionnel» sur les enjeux de l’arrondissement est un avantage. Elle souligne que tous les autres candidats de son parti habitent l’arrondissement depuis très longtemps. Elle estime qu’elle pourra analyser les besoins des gens plus objectivement et sans laisser ses émotions dicter ses décisions. 

Ça sera une grande force, je crois, d’avoir une visibilité sur l’ensemble de tout ce qui se passe à Montréal.

Nadine Gelly

Priorités 

«Le vivre ensemble, c’est ce qu’il y a de plus important pour moi, que ce soit par la propreté, la cohabitation des transports, la verdure, les services aux citoyens», explique Nadine Gelly. Ses rencontres avec les citoyens lui ont fait comprendre que la propreté est une problématique en ce moment. Elle désire un meilleur entretien sur le territoire. 

La candidate veut aussi plus de concertation avec les résidents afin de bien outiller les gens et qu’ils comprennent mieux les enjeux. L’une de ses priorités sera de bien accompagner les organismes «parce qu’ils sont aussi là pour régler des enjeux». 

Nadine Gelly possède beaucoup d’expérience en gestion. Elle assure actuellement la direction générale de La Guilde du jeu vidéo du Québec. Auparavant, elle a fondé La Vitrine culturelle de Montréal pour laquelle elle a été directrice générale pendant 10 ans.

C’est la pandémie qui a motivé Mme Gelly à se lancer en politique. «La covid a montré qu’il faut relever nos manches et faire notre effort de guerre. Je me suis dit que le meilleur moyen pour qu’on se sorte de cette période moins rose c’était en faisant de la politique municipale», raconte la femme d’affaires.

Denis Coderre a sollicité sa candidature à plusieurs reprises pour son parti. Mme Gelly ne se voyait pas faire de la politique avec quelqu’un d’autre que le chef d’Ensemble Montréal. Elle aime la philosophie du parti, le leadership naturel de M. Coderre et sa détermination à développer Montréal par l’économie pour avoir un rayonnement à l’international.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet