IDS-Verdun

La Promenade Wellington, le cœur de Verdun

La Promenade Wellington.
La Promenade Wellington. Photo: Josie Desmarais / Métro

Si Verdun était un village, la Promenade Wellington serait sa rue principale.

Véritable artère du secteur, Wellington offre aux citoyens une tonne de commerces locaux, aussi nombreux que diversifiés.

Pour les amoureux de brunch, les amateurs de café et les oiseaux de nuit qui souhaitent découvrir de nouveaux drinks, la Promenade Wellington est l’endroit tout indiqué.

S’étendant de la rue Régina jusqu’à la 6e avenue, la Promenade Wellington a la particularité d’être à proximité de presque tous les domiciles verdunois.

Promenade Wellington
La Promenade Wellington est maintenant ouverte aux passants. / Josie Desmarais/Journal Métro

Depuis 2019, Wellington se transforme en promenade piétonne durant l’été, où familles, amis, commerçants et jeunes professionnels se côtoient. Cet été, les Verdunois pourront déambuler librement dans la rue jusqu’au 31 août. Plusieurs terrasses sont également mises en place durant la saison estivale.

Cette année, pour une deuxième édition, les cyclistes et leurs vélos sont invités à partager la rue avec les piétons dans le cadre d’un projet pilote. La cohabitation entre piétons et cyclistes est bien imbriquée dans le quartier.

Les cyclistes peuvent d’ailleurs obtenir des conseils d’experts auprès des deux ateliers de vélo qu’abrite la rue Wellington.

La Promenade Wellington, à deux pas de la station de métro De L’Église.
Photo: Josie Desmarais/Journal Métro

Les amoureux de lecture sont également comblés sur la Promenade alors qu’on y compte trois librairies, dont la Librairie de Verdun.

Chaque année, la rue Wellington accueille le Festival Cabane Panache. Décrit par les organisateurs comme «le plus gros party de bois en ville , cet événement propose aux Verdunois une dégustation de tire sur neige dans un décor immersif, une programmation diversifiée et plusieurs concerts en plein air.

L’ouverture du bar le Benelux en 2013 a mis fin à un régime «sec» de 138 ans à Verdun. En 1875, le conseil municipal de Rivière Saint-Pierre avait voté pour l’interdiction de tenir une taverne dans l’arrondissement. Aujourd’hui, les bars se multiplient et font partie intégrante du dynamisme de Wellington.

Ouverte dès le 17e siècle, la rue Wellington était à l’époque alors un chemin reliant Ville-Marie à Lachine.

Depuis, la Société de développement commercial Wellington, fondée en 1997, travaille sans relâche afin de promouvoir le développement économique du secteur.

Pour l’amour du fromage

La devanture bleu pastel de chez Copette et cie est bien connue dans le secteur. Les gens font la file pour y déguster fromages et charcuteries. Fromage de chèvre ou de vache, cendré ou délicat, pâte molle ou ferme; les fromagers sur place offrent toujours de bons conseils aux clients indécis. On y trouve également du pain, des pâtisseries, ainsi que des sandwichs préparés sur place.

Une petite molle trempée dans le chocolat?

Vous avez la dent sucrée? Chez Crèmes Boboule, vous ne serez pas déçus. Cette charmante petite crèmerie fait le bonheur des Verdunois chaque été. Plusieurs choix vegan, sans lactose et sans gluten sont offerts sur place, question que tous les clients ressortent le ventre plein. Le local est rénové, mais le look vintage d’autrefois est encore perceptible. Il s’agit d’un heureux mélange entre l’effervescence de la rue Wellington et le passé ouvrier du secteur. Coup de cœur pour la crème glacée molle à saveur de gâteau au fromage.

Articles récents du même sujet