Soutenez

Célébrer l’inclusion à la paroisse Sainte-Marguerite-Bourgeoys

Emanuel Zetino
Emanuel Zetino a été installé officiellement, le dimanche 2 octobre, à la paroisse Sainte-Marguerite-Bourgeoys, à L’Île-des-Sœurs. Photo: Clément Gaboury / Métro Média

La paroisse Sainte-Marguerite-Bourgeoys de L’Île-des-Sœurs compte maintenant sur un nouveau curé et responsable. Emanuel Zetino a été officiellement installé, le dimanche 2 octobre, par l’archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine, à l’église insulaire. M. Zetino assure que son nouveau mandat sera axé sur le vivre-ensemble.

«Chaque église a sa couleur et c’est important d’avoir ce souci-là. Avoir des expériences variées m’a permis d’avoir un regard avisé, d’être à l’écoute et de répondre aux différents besoins de la communauté», mentionne Emanuel Zetino.

Le 24 juin dernier, les membres de la paroisse Sainte-Marguerite-Bourgeoys ont organisé un pique-nique pour célébrer la Saint-Jean-Baptiste. Les communautés musulmane et juive de L’Île-des-Sœurs ont répondu à l’appel et se sont jointes à la fête.

«Il y a une synagogue et une mosquée juste à côté. Notre désir avant tout, c’est de veiller à cette unité. Ce désir spirituel ne se retient pas juste à l’Église catholique. Si on peut tous travailler ensemble, surtout le 24 juin, ça permet d’offrir à tous une possibilité de se rassembler», explique M. Zetino.

«Un message de bienvenue»

La paroisse a récidivé le 27 août avec une épluchette de blé d’Inde communautaire.

«C’est pas juste se retrouver ici à l’église et après on ne se parle plus. C’est de se dire: “On continue, on crée des liens pour ceux qui sont seuls ou qui viennent d’arriver ici.” Ça se veut un message de bienvenue», poursuit-il.

Et l’esprit de collaboration est ainsi devenu routinier.

«Lors d’un concert qu’on a organisé, à la fin, l’imam juste à côté est venu nous aider pour préparer la salle pour la messe du lendemain. C’est beau de voir ce genre de gestes là. Il ne faut pas se dire: “Ah, de ce côté, ce sont les catholiques; de l’autre, les musulmans et, d’un autre, les juifs.” Non, c’est vraiment un sentiment d’entraide. On peut s’unir dans bien des choses malgré nos différences», raconte Emanuel Zetino.

Située aux abords de l’église, de la mosquée et de la synagogue, la place de l’Unité de L’Île-des-Sœurs porte parfaitement son nom.

Inclusion linguistique

La paroisse Sainte-Marguerite-Bourgeoys propose notamment des célébrations en français et en espagnol afin de répondre aux différents besoins de la communauté. Des cérémonies en anglais sont également considérées.

«On souhaite que tout le monde puisse célébrer sa foi dans sa langue», précise M. Zetino. Ce dernier est né à Montréal, de parents guatémaltèques, et parle couramment l’espagnol.

«J’ai fait également un passage à la paroisse italienne de Montréal, donc ça m’a permis d’apprendre l’italien pour accompagner la communauté. J’ai aussi passé quatre ans à Saint-Léonard, on célébrait en français et en espagnol», ajoute l’homme de foi. Le curé Emanuel Zetino amorce à peine son nouveau mandat, mais déjà l’esprit de communauté est bien implanté à la paroisse Sainte-Marguerite-Bourgeoys.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de IDS-Verdun.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.