Soutenez

Verdun: la personne heurtée ce matin donne de ses nouvelles

Photo: Ismaël Koné, Métro Média

Fauchée quelques heures plus tôt dans la journée par un véhicule dont le conducteur a succombé a un malaise cardiaque, une résidente de l’arrondissement de Verdun a donné de ses nouvelles sur les réseaux sociaux, depuis son lit d’hôpital, en postant dans un groupe Facebook de la communauté verdunoise.

Il était près de 10h30 ce matin, quand cette jeune femme de 33 ans, qui évoluait à pied, a été percutée par une voiture lors d’une double collision au croisement de la rue Bannantyne et de l’avenue Brown.

Le conducteur du véhicule à l’origine de l’accident, un homme de 74 ans, est décédé.

La jeune femme a souhaité s’exprimer sur la toile afin de partager son expérience et de remercier les personnes qui lui ont porté assistance.

«Je voudrais dire un gros merci à tous les gens qui se sont arrêtés pour nous porter secours. Et malgré le fait que je suis à l’hôpital, je vais bien et je n’ai rien de cassé. Juste beaucoup de douleur», a-t-elle commenté.

La Montréalaise a reçu, en échange de son émouvant témoignage, un flot de messages de soutien de la part des internautes membres du groupe. Ces derniers ont été nombreux à lui souhaiter un prompt rétablissement et lui faire part de leurs sympathies.

La victime a eu une pensée chaleureuse pour le conducteur décédé et pour sa famille, à qui elle a adressé ses condoléances.

«Et une grosse pensée pour la famille du conducteur.. Mes condoléances à la famille du conducteur. La vie est courte..», a-t-elle ajouté.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.