IDS-Verdun

Incendies à Verdun: des causes accidentelles

Photo: Stéphanie Alcaraz Robinson/TC Media

Le Service des incendies de Montréal (SIM) confirme que les brasiers survenus dans deux immeubles résidentiels le 25 février sont dus à des causes accidentelles.

Le premier feu, a pris naissance dans le sous-sol du 5562, rue de Verdun, vers 13h19.

«On a pu déterminer que cet incendie a été causé par une mauvaise installation de luminaire halogène, donc de cause électrique», souligne Josée Gosselin, porte-parole du SIM.

La porte-parole ajoute également que le deuxième incendie, survenu au 1080, rue Woodland a été causé par un article de fumeur, mais aucun autre détail quant à l’objet n’a pu être confirmé. Ce sinistre a été maîtrisé en 43 minutes et a nécessité l’intervention de 17 véhicules.

Plus de 100 000$ de dommages
Le brasier de la rue de Verdun causé plus de 100 000$ de dégâts selon la porte-parole du SIM.
Rappelons que l’intervention a nécessité l’intervention de 33 véhicules et plus de 80 pompiers, qui ont finalement maîtrisé la situation à 18h49.

Les huit résidents des quatre logements ont été évacués. Les propriétaires du bâtiment habitaient dans l’immeuble et ont été relocalisés et pris en charge par la Croix-Rouge.

Articles récents du même sujet