IDS-Verdun

La Pointe-Nord de l’Île-des-Sœurs près de 12 M$ en taxes en 2015

Entre 2013 et 2015, le secteur de la Pointe-Nord de l’Île-des-Sœurs a rapporté près de 32 400 000 M$ en taxe foncière à la Ville de Montréal et à l’arrondissement de Verdun. Selon Ilan Gewurz, vice-président de la Corporation Proment, dans moins de dix ans le quartier représentera des centaines de millions de dollars de valeur et d’évaluation.

Selon les informations reçues par la Ville de Montréal, les taxes foncières 2015 du secteur de la Pointe-Nord totalisent 11 373 866 M$. Les montants facturés en 2015 comprennent le terrain vague (482 441 $), le condo non résidentiel (127 785 $), le condo résidentiel (1 636 954 M$) et finalement, l’immeuble non résidentiel (9 126 685 M$).

Depuis les deux dernières années, le secteur a rapporté des millions de dollars à la Ville. Pour les taxes foncières de 2013 et de 2014, les montants facturés représentent un total de 20 977 388 M$. Pour les deux ans, le terrain vague a rapporté 927 608 $, le condo non résidentiel 228 667 $, le condo résidentiel 2 805 486 M$ et l’immeuble non résidentiel 17 015 625 M$.

Ces montants incluent toutes taxes qui peuvent se retrouver sur le compte de taxes foncières : la taxe foncière générale, les taxes spéciales de l’eau et de la voirie, la tarification fiscale de l’eau et les taxes d’arrondissement relatives aux services et aux investissements.

« D’autres taxes peuvent s’ajouter telles les améliorations locales ou une taxe sectorielle pour payer des travaux municipaux, ce qui est le cas à Verdun », explique Philippe Sabourin, relationniste à la Ville de Montréal.

Le maire Parenteau raconte qu’au début du développement de la Pointe-Nord, l’arrondissement a déboursé 7 M$ pour l’esplanade entre les deux Evolo a dû faire des changements dans les axes routiers. Au bout du compte, il juge que l’apport en taxe et les dépenses finissent par s’équilibrer.

« Il y a une partie de dotation qui nous revient. Il y a des taxes et des retombées excessives à la Pointe-Nord. C’est certain qu’un développement c’est un plus valu pour un arrondissement. Un moment donné, l’amortissement est terminé et ça génère des revenus. »

Selon Ilan Gewurz, vice-président de l’entreprise, « une fois la construction terminée des six tours résidentielles et des commerces de proximité, le quartier vaudra entre 600 et 700 M$ de valeur et d’évaluation. »

Un million de pieds carrés
Depuis le début de son existence sur l’Île-des-Sœurs, Proment a développé plus de 6 000 condos. Pour le quartier de la Pointe-Nord, la compagnie prévoit au total la construction de six tours et de commerces de proximité sur une superficie d’environ un million de pieds carrés.

Selon M. Gewurz, Evolo S sera livré pour 2017 et la quatrième tour de condos sera lancée en 2018-2019. Pour ce qui est des commerces, la fin de leur construction se fera lorsqu’ils entameront celle d’Evolo S. Dans son cas, la sixième tour devrait voir le jour, mais Proment « attend les négociations pour l’emplacement exact du pont Champlain. »

« Le reste se fera quand le nouveau pont sur le Saint-Laurent sera en place. On parle de trois à cinq ans avant que le cœur de la communauté soit fait. Après, ça peut prendre un autre quatre ans pour la partie droite, mais ça va dépendre du pont, du marché, etc. Notre focus est la partie à gauche, les projets trois et quatre. »

Au total, la Pointe-Nord comprendra 1 600 unités réparties dans les maisons de ville et les tours à condos. Par ailleurs, les bâtiments auront chacun une hauteur différente. « On veut créer un  »skyline » et on ne veut pas que tous les édifices soient de la même hauteur. »

Rappelons que le ZUNI comprend 163 lofts dans 12 maisons de ville et qu’Evolo a 266 unités de condo réparties sur 30 étages. En 2013, le Pavillon Evolo, haut de cinq étages avec 43 unités en copropriété, a ouvert ses portes. Plus récemment, les 265 unités de la tour de 30 étages d’Evolo 2 ont trouvé preneurs.

Articles récents du même sujet