IDS-Verdun

Appui à Pegida: Chantal St-Onge plaide l’erreur

Photo: Collaboration spéciale

Expliquant qu’il s’agit d’une erreur commise de bonne foi, la candidate du Bloc québécois dans Ville-Marie–Le Sud-Ouest–Île-des-Soeurs, Chantal St-Onge, a présenté ses excuses, samedi, pour avoir appuyé sur Facebook le mouvement Pegida Québec.

Le 13 septembre, la candidate était invitée sur Facebook à l’événement «Rassemblement contre l’austérité politique et religieuse loi 59 (charia)» organisé le 26 septembre par Pegida Québec, un regroupement controversé qui se dit «contre l’Islam politique, la radicalisation, l’intégrisme et la Charia».

«Je suis désolée, mais ma fille se marie à 16h! Je suis de tout cœur avec vous», a répondu Mme St-Onge, qui croyait à un rassemblement contre l’austérité gouvernementale.

À la suite de ce malentendu, la bloquiste a offert ses excuses sur sa page Facebook. «L’autre jour, j’ai reçu une invitation pour une manifestation contre l’austérité sur ma page Facebook. Je suis enseignante et l’austérité dans le domaine de l’éducation me heurte. J’ai donc répondu que j’étais de tout cœur avec les manifestants. Aujourd’hui, on m’apprend que l’invitation était lancée par un groupe que je ne connaissais pas. On m’a dit que ce groupe était xénophobe, une attitude que j’ai en horreur», a-t-elle écrit.

La candidate souligne avoir été de bonne foi dans cette histoire. «Je suis une femme ouverte à la diversité et pour moi nous sommes tous des Québécoises et des Québécois, peu importe notre origine, notre couleur ou autre, a-t-elle expliqué sur son profil Facebook. Je suis dévastée que certaines personnes puissent croire que je voulais m’associer à ces gens. J’avoue que je n’ai pas été assez attentive.»

Pegida, l’acronyme pour «Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident» en allemand, avait fait parler de lui en mars dernier. Le mouvement avait organisé dans le Petit Maghreb, dans le quartier Saint-Michel, une manifestation anti-musulmane qui avait finalement été annulée.

Articles récents du même sujet