IDS-Verdun
13:58 26 avril 2016 | mise à jour le: 26 avril 2016 à 14:18 Temps de lecture: 2 minutes

Le CJE de Verdun pourra aider plus de jeunes

Le CJE de Verdun pourra aider plus de jeunes
Photo: Archives TC Media

Les jeunes verdunois auront plus facilement accès aux services du Carrefour jeunesse-emploi (CJE). Le gouvernement du Québec a conclu le 25 avril une entente de trois ans avec le Réseau des CJE, qui se partageront un financement de 45,67 M$ par année.

Les CJE prioriseront désormais les moins de 35 ans, prestataires d’une aide financière de dernier recours, d’assurance-emploi et les participants au Programme objectif emploi.

«Nous apprécions beaucoup l’ouverture du ministre de l’Emploi [François Blais], et nous sommes d’accord pour accueillir les prestataires d’aide de dernier recours et d’aide sociale. Nous avons d’ailleurs toujours été d’accord pour aider tous les jeunes», explique Jocelyn Fraser, directeur général du Carrefour jeunesse-emploi de Verdun.

L’organisme verdunois a été obligé de refuser une centaine de jeunes depuis avril 2015, alors que Québec avait resserré l’accès à l’intégration des 16 à 35 ans.

«On va enfin pouvoir élargir la clientèle, souligne M. Fraser. Reste à voir les modalités de chacune des régions, qui devraient être annoncées dans les prochaines semaines.»

Le gouvernement ne se fixe aucun objectif précis de réduction du nombre de jeunes prestataires.

Le CJE de Verdun, qui compte une quinzaine d’employés, rejoint entre 500 et 600 clients par année. Il devra proposer diverses mesures de recherche d’emploi et de retour aux études.

Ceux qui refuseront de s’engager dans de pareilles démarches feront face à des pénalités financières.

Articles similaires