Environnement

Des condos pour oiseaux

Photo: TC Media - Colin Côté-Paulette

Trois nouveaux nichoirs destinés aux hirondelles noires ont été installés à L’Île-des-Sœurs. Ces nouvelles installations de Nature-Action Québec (NAQ) favoriseront la reproduction de cette espèce dont la population a diminué de 76% entre 1976 et 1993 au Québec.

Dans le cas de l’île, c’est la perte d’habitat qui a causé une diminution des hirondelles, qui résident sur le territoire québécois de mai à octobre. L’utilisation de pesticides est également néfaste pour leur alimentation, puisqu’il est insectivore.

«Mondialement, les hirondelles sont en diminution, alors on a installé des nichoirs qui sont plus attrayants pour elles puisqu’ils sont individuels et se nettoient mieux que ceux en bois», explique la biologiste, Léa Bouttier.

Les nichoirs possèdent chacun 12 «gourdes» de plastique dans lesquelles les hirondelles pourront pondre. Les compartiments imitent des cucurbitacées (des fruits dans la famille des courges et des citrouilles) dans lesquels les oiseaux font leurs nids en Amérique du Sud. L’utilisation de ce type de perchoir est répandue aux États-Unis.

Deux sont situés à la Pointe-Sud, près de l’aire de Crossfit du parc Maynard-Fergusson, et l’autre aux abords de la piste cyclable à la hauteur de l’immeuble Symphonia. Chacun vaut environ 400$, coûts assumés par la Fondation TD des amis de l’environnement.

IMG_1170

Aider les oiseaux
Pour la chargée de projet de NAQ, Marie Lapointe, les citoyens peuvent aider à leur manière les hirondelles en les laissant pondre tranquille, même si elles sont habituées aux activités humaines et en plantant des arbustes à petits fruits.

«L’aspect sensibilisation du projet est important, il y a beaucoup d’ornithologues amateurs à l’île», pense Mme Lapointe.

Deux autres nichoirs pour chauve-souris notamment, seront construits au futur campanile de la paroisse Marguerite-Bourgeoys.

Il y a déjà plusieurs nichoirs à l’île, mais plusieurs d’entre eux sont usés. NAQ a remis à neufs cette année les nichoirs destinés aux canards branchus.

On dénombre plus de 200 espèces différentes d’oiseaux à L’Île-des-Sœurs.

Info: par ici.

Articles récents du même sujet