Île-des-Sœurs
05:00 26 janvier 2021 | mise à jour le: 26 janvier 2021 à 16:41 temps de lecture: 3 minutes

Activités hivernales interdites au golf de L’Île-des-Sœurs

Activités hivernales interdites au golf de L’Île-des-Sœurs
Photo: Katrine DesautelsLe Golf Exécutif Montréal en hiver.

Les personnes de L’Île-des-Sœurs qui avaient l’habitude de pratiquer des activités hivernales sur le terrain du Golf Exécutif Montréal se voient désormais refuser l’accès pour une question de sécurité. Plusieurs résidents auraient d’ailleurs été expulsés du terrain alors qu’ils allaient faire du ski de fond ou tout simplement jouer dans la neige avec les enfants

Des témoignages sur le groupe Facebook Comité d’Action Accès Golf vont en ce sens. Des internautes mentionnent qu’un agent de sécurité leur aurait empêché d’accéder au site.

Sur leur site Web, le Golf Exécutif Montréal soutient suivre les «directives actuelles du gouvernement qui nous obligent à fermer nos installations tout comme les autres entreprises jugées non essentielles».

Québec précise que les propriétaires et gestionnaires d’installations récréatives et sportives, comme les entreprises privées, peuvent refuser d’ouvrir leur site au public et en gérer l’accès en fonction de leurs ressources et dans le respect des mesures sanitaires.

La direction du club fait valoir «que les installations du golf ne sont absolument pas adaptées à la pratique d’autres activités que le golf, notamment pour une question de sécurité».

Dans un courriel, le vice-président du Golf Exécutif Montréal, Guillaume Boulanger, confirme «qu’il est interdit d’accéder au terrain de Golf Exécutif Montréal situé à L’Île-des-Sœurs pour y pratiquer des sports hivernaux dont notamment la marche, le ski, la raquette, la glissade, etc. Aucun accès n’est donc possible sur la totalité du terrain entre autres pour une question de sécurité».

Capture d’écran site web Golf Exécutif Montréal.

Ententes et désaccords

Lors de la première tempête de neige de l’année, le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, avait souligné l’existence de certaines clauses du contrat qui autorisaient la pratique d’activités hivernales par l’entremise d’une publication sur son compte Facebook. Le Métro IDS/Verdun a constaté que la publication avait été rapidement retirée, ce que réfute le cabinet du maire.

Dans l’entente entre la Ville de Montréal et le Golf Exécutif Montréal, un passage mentionne que la corporation doit proposer à la Ville «une utilisation durant toute l’année des bâtiments auxquels le public a accès.»

De plus, le contrat d’emphytéose indique que le Golf devra remettre une liste des travaux à effectuer qui n’ont pas à faire l’objet d’appels d’offres. Le document donne quelques exemples de ce type de travaux, dont l’entretien des pistes de ski de fond et du terrain pour sports de raquette.

La Ville de Montréal et le Golf Exécutif Montréal ont chacun déposé des avis d’arbitrage en raison de désaccords. Ils concernent l’application du bail, notamment du modèle d’affaires et du système d’éclairage. Selon les plus récentes informations, le choix de l’arbitre était toujours en cours.

Articles similaires