Île-des-Sœurs
16:54 23 avril 2015 | mise à jour le: 23 avril 2015 à 16:54 temps de lecture: 4 minutes

Croissance démographique au ralenti sur l’Île-des-Soeurs

Le ralentissement de la croissance démographique force la commission scolaire Marguerite Bourgeoys (CSMB) à revoir à la baisse ses prévisions d’inscriptions à l’Île-des-Sœurs. Ni l’une ni l’autre des écoles primaires seront remplies à pleine capacité. De plus, si les autorités envisageaient récemment de construire une troisième école, l’idée a été abandonnée.

Avec la récente période d’inscription pour l’école primaire Île-des-Sœurs un et deux, la CSMB a recueilli les données préliminaires qui dressent le portrait de la rentrée scolaire de cet automne. La capacité maximale de l’école un est de 900 élèves et il y en a 670 d’inscrits. Pour l’école deux, la capacité est de 460 élèves et 436 sont inscrits. Ce qui veut dire que l’école un est rempli à 74 % de sa capacité alors que l’école deux est à 94 %.

Ces données n’inquiètent toutefois pas la nouvelle directrice de l’école deux, Francine Goyette. « Pour le moment, il y a 430 élèves à l’école deux et il y a toujours des départs durant l’été. Je ne suis pas inquiète de remplir l’école. Admettons qu’il y a 400 élèves en septembre (ce qui représente 87 % de la capacité), c’est quand même une bonne école. »

Pour l’école deux, il y a aura trois classes de maternelles régulières, une d’accueil et 18 classes primaires. « À ce stade-ci, nous avons une bonne idée de la majeure partie des groupes qui seront formés. […] Il n’y a pas de troisième école sur le radar de prévue. En 2011-2012, nos prévisions étaient plus élevées, mais plus on se rapproche de 2016, plus on revoit à la baisse. Il reste de la place dans les écoles », explique Jean-Michel Nahas, coordonnateur aux communications et relation de presse à la CSMB.

Rappelons qu’en septembre 2010, la CSMB avait informé le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), de la nécessité d’une deuxième école à l’Île-des-Sœurs. En avril 2011, Québec avait alors alloué une somme de 10,5 M$ pour la construction de l’établissement.

Mme Goyette souligne quant à elle que les données varient au cours de l’année. « Il y a beaucoup d’enfants, mais aussi beaucoup d’immigrants qui arrivent et qui ne restent pas. Ça fait une différence dans nos chiffres en début d’année parce qu’à l’été plusieurs déménagent sans nous avertir ce qui fait descendre nos statistiques. »

Projections futures
Pour les projections du nombre d’élèves à l’Île-des-Sœurs, la CSMB prévoit maintenant une faible croissance pour les prochaines années. La capacité maximale des deux écoles est de 1360 élèves.

Les plus récentes données datent de la séance d’information destinée aux parents en avril dernier. En 2014-2015, la CSMB relève 1008 élèves, pour la prochaine année scolaire (2015-2016) elle prévoit 1116 élèves et pour 2016-2017, une légère croissance permettra d’atteindre 1134 élèves.

Selon les statistiques fournies par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), les prévisions de l’effectif pour les prochaines années de la CSMB pour le secteur de l’Île-des-Sœurs, langue d’enseignement en français :

2017-2018 : 142 élèves en préscolaire et 974 au primaire pour un total de 1 116.

Concours pour le nom de la future école
La future école primaire de l’Île-des-Sœurs est toujours sans nom. Celui-ci sera déterminé à l’aide d’un concours adressé aux enfants et parents qui fréquenteront l’école 128, soit l’école primaire Île-des-Sœurs 2. Ils ont jusqu’au 30 avril pour soumettre leurs idées. Par la suite, un comité sélectionné va retenir quelques choix qui seront présentés à la fin septembre au conseil d’établissement de l’école. Le nom devrait être rendu officiel en décembre prochain.

Articles similaires