Lachine & Dorval
05:00 11 mars 2021 | mise à jour le: 11 mars 2021 à 07:26 temps de lecture: 3 minutes

Un an de pandémie à Lachine: où étiez-vous ?

Un an de pandémie à Lachine: où étiez-vous ?
Photo: ArchivesLa molécule du virus de la COVID-19 qui a chamboulé la vie de tous depuis près d’un an.

Il y a un an, la pandémie frappait de plein fouet le Québec. Retour sur l’impact de l’annonce des premières mesures sanitaires pour contrer la pandémie de coronavirus avec des personnalités de Lachine.

Maja Vodanovic

La mairesse de Lachine, Maja Vodanovic.

L’annonce de l’épidémie a été un élément déclencheur qui a donné suite à une vague de changements et d’ajustements au sein de l’administration de la mairesse de l’arrondissement, Maja Vodanovic.

«On a vraiment appris la nouvelle en même temps que tout le monde. On a écouté le premier discours de M. Legault de manière très attentive dans la salle des comités de l’hôtel de ville», raconte-t-elle.

Avant même de savoir comment l’arrondissement devait réagir face aux nouvelles mesures sanitaires, la mairesse était incertaine à savoir comment assurer la continuité des services essentiels aux résidents.

«Par exemple, on ne voulait pas que nos cols bleus se retrouvent contaminés, pour ensuite ne plus avoir personne pour assurer le déneigement de nos rues», se remémore Mme Vodanovic.

Les périodes d’ajustements se sont multipliées pour l’administration, alors que les règles de santé publique sont en constante évolution.

«Je souhaite qu’on puisse revoir les gens de notre arrondissement cet été», lance l’élue.

Pierre Barrette

Pierre Barrette, directeur de Concert’Action Lachine

Le début de la pandémie a été une opportunité de se retrousser les manches et d’identifier les enjeux les plus importants à Lachine, considère le directeur de Concert’Action Lachine, Pierre Barrette. Une cellule de crise a été mise sur pied par la table de concertation.

«Notre premier objectif a été de travailler en collaboration avec les différents organismes de Lachine afin d’assurer la sécurité alimentaire des résidents», se rappelle le directeur.

Une ligne d’appel dédié à l’aide alimentaire a été instaurée. Des documents d’information pour permettre aux personnes âgées de faire leur épicerie à distance ont également été distribués.

Un sentiment de fierté habite M. Barrette pour tout ce que les organismes lachinois ont su accomplir durant la dernière année. «C’est incroyable tout le travail et la capacité d’adaptation que ces groupes ont déployés durant cette période pour contrer les effets de cette pandémie sur notre réalité quotidienne», ajoute-t-il.

Tino Rossi

Joseph «Tino» Rossi, résident de Lachine

Pour l’animateur d’événements comme les Mardis cyclistes, Joseph «Tino» Rossi, le monde a changé du tout au tout.

«Ça commencé par le télétravail en quelques jours, ensuite l’arrêt des écoles et du sport. On aurait dit qu’on venait de changer d’univers et que rien n’allait plus être pareil», témoigne l’employé au service à la clientèle de l’entreprise de livraison UPS.

Malgré le début de la vaccination, M. Rossi rappelle à ses concitoyens qu’il est important de demeurer vigilant.

Articles similaires