Lachine & Dorval

L’équipe de Coderre s’agrandit à Lachine

Josée Côté, à gauche, et Kymberley Simonyik, à droite. Photo: Facebook

À la suite du retrait de la candidature de Julie-Pascale Provost, le parti de Denis Coderre, Ensemble Montréal, a sélectionné Josée Côté pour briguer la mairie de Lachine. Le parti ajoute également la candidature de Kymberley Simonyik au poste de conseillère d’arrondissement pour le district J.-Émery-Provost.

Malgré le fait que sa candidature à la mairie ait été décidée de manière soudaine, Mme Côté se dit prête à relever ce défi.

«C’est tout naturel pour moi de poursuivre ce poste. Je me sens outillée par mes expériences et j’affronte cette étape avec beaucoup de confiance», exprime Mme Côté.

Détentrice d’une maîtrise en relations industrielles, elle a également fait des études doctorales en politiques publiques et marché du travail. Mme Côté possède aussi un baccalauréat en philosophie et est responsable de l’évaluation éthique des recherches à l’Université de Montréal.

Cependant, les résidents de l’arrondissement la reconnaîtront pour la campagne contre le démantèlement de la marina de Lachine qu’elle a menée lorsqu’elle était présidente de l’Association des plaisanciers du port de plaisance de Lachine (APPPL). Elle tient à souligner qu’elle ne se présente pas à la mairie pour seulement mettre en place une marina hybride.

«Nous prévoyons présenter une plateforme riche en enjeux qui touchent plusieurs aspects de la vie à Lachine. Je n’ai plus de bateau et je ne suis pas là pour servir mes intérêts personnels», soutient la candidate.

Mme Côté a d’ailleurs suspendu, durant la campagne électorale, ses activités au sein de Nautisme Québec et de l’Alliance de l’industrie nautique du Québec, où elle est administratrice et représentante.

Nous voulons prendre le taureau par les cornes pas seulement au niveau de la marina. Les résidents vont me voir défendre beaucoup d’autres enjeux.

Josée Côté, candidate à la mairie de Lachine

L’équipe d’Ensemble Montréal devrait révéler les détails de sa plateforme électorale prochainement.

«J’ai rejoint l’équipe de Denis Coderre pour mener une campagne pour les résidents et non contre Projet Montréal. Nous voulons mettre de l’avant la démocratie, le processus de consultation et le respect des citoyens», ajoute-t-elle.

De retour en politique

Kymberley Simonyik, ancienne conseillère d’arrondissement à Lachine de 2013 à 2017 pour le district du Fort-Rolland, a annoncé sa candidature sous la bannière d’Ensemble Montréal le 17 septembre.

Active dans la communauté lachinoise depuis plus de 25 ans, notamment à titre de présidente de la Guignolée Lachine et de la Piscine Dixie et d’administratrice de la résidence Habitation communautaire Lachine, Mme Simonyik souhaite briguer le poste de conseillère parce qu’elle est toujours passionnée par le travail communautaire.

«Ça fait 52 ans que je vis à Lachine et j’ai toujours le feu sacré. Ça va de soi que c’est important de s’impliquer et c’est ce que je fait. Ce travail me rend heureuse et je veux continuer», exprime Mme Simonyik.

À la suite du départ de Julie-Pascale Provost, un remaniement des candidatures a laissé le poste du district J.-Émery-Provost à Mme Simonyik, et non celui de son ancien poste au conseil.

«C’est un district dans lequel j’ai vécu mes 32 premières années. Je connais donc bien les enjeux de ce quartier et serais fière de le représenter, mais je connais également très bien l’arrondissement dans son ensemble», rapporte-t-elle.

Elle se présente avec l’équipe de Denis Coderre, mais souligne l’engagement de tous les candidats et souhaite mener une campagne respectueuse.

Articles récents du même sujet