Lachine & Dorval

Une Lachinoise nommée au Conseil jeunesse de Montréal

Joia Duskic Photo: Alexandre Sauro, Métro

Joia Duskic, candidate à la maîtrise en histoire de l’art à l’Université Concordia, a été sélectionnée pour se joindre au Conseil jeunesse de Montréal (CjM) grâce à ses affinités avec les milieux culturel et artistique.

La jeune Lachinoise aura un mandat de trois ans à titre de membre. Le CjM est composé de 15 personnes âgées de 12 à 30 ans. Elles sont choisies de manière à refléter la diversité en tout genre et afin de représenter les intérêts des jeunes.

«Je veux être une voix pour les jeunes qui ont choisi des parcours en lien avec les arts et la culture. Ceux-ci constituent une importante partie de la population à Montréal», exprime Mme Duskic.

La Lachinoise souhaite également faire progresser les réflexions au sujet des infrastructures publiques ayant le pouvoir d’influencer positivement la conscience artistique des enfants et des adolescents de la métropole. Elle désire rendre plus accessible l’éducation artistique.

«Mme Duskic est une jeune Montréalaise engagée et passionnée qui, grâce à son regard artistique et culturel, apportera une nouvelle corde à l’arc du Conseil jeunesse», a déclaré la responsable de la jeunesse au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal, Nathalie Goulet.

Mme Duskic œuvre dans le milieu des arts en tant que médiatrice culturelle au sein de différentes institutions artistiques. À l’Université Concordia, elle recherche les corrélations entre l’art public en milieu urbain et les systèmes muséaux.

«Je me penche sur l’accessibilité à l’art et la relation entre l’art public et l’art qu’on retrouve dans les musées ainsi que sur les façons dont on peut offrir à tous les œuvres que l’on retrouve dans ces milieux», rapporte Mme Duskic.

Manifeste

Le rôle du CjM est principalement d’émettre des recommandations au comité exécutif de la Ville sur les questions relatives aux jeunes. Les membres ont d’ailleurs publié leur Manifeste en prévision des élections municipales qui se tiendront le 7 novembre.

L’un des principaux objectifs du conseil est de favoriser l’accessibilité et la participation citoyenne des jeunes aux sphères décisionnelles municipales. Il faut donc encourager la relève à voter, selon Mme Duskic.

«Certains ont l’impression que les élections provinciales et fédérales sont plus importantes, mais voter au municipal a énormément d’impact. C’est à Montréal qu’on vit et qu’on ressent les décisions de l’administration au quotidien», ajoute-t-elle.

Le CjM aborde plusieurs thèmes dans son Manifeste, notamment celui de l’inclusivité. Le conseil explique à ce sujet qu’il souhaite que la diversité montréalaise soit représentée et consultée dans l’élaboration de politiques municipales. La recherche sur les arts et la culture est un véhicule ayant le pouvoir d’être utilisé en ce sens, selon Mme Duskic.

«Par la recherche, on découvre des faits objectifs qui nous permettent de détecter les inégalités dans la représentation de certaines cultures. C’est avec ces réflexions qu’on peut ensuite encourager l’inclusivité», constate-t-elle.

Thèmes du Manifeste du CjM

Le conseil a divisé en quatre grands thèmes politiques et sociaux les différents enjeux électoraux qu’il croit importants pour les jeunes Montréalais.

·       Habitabilité
·       Innovation
·       Inclusivité
·       Relance économique équitable

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivant partout.