Lachine & Dorval

Des élèves de Lachine remportent un concours de design

Invention pour le Concours Odyssée
Le POP SOLAIRE qui a permis à l’équipe de 2e secondaire de remporter la médaille d’or. Photo: Alexandre Sauro,Métro

Deux équipes d’élèves du Collège Sainte-Anne ont rapporté les honneurs lors du concours de design industriel Odyssée de l’Objet, dont la thématique était le voyage. L’équipe de 2e secondaire a remporté la médaille d’or pour le 1er cycle et l’équipe de 3e secondaire a rapporté la médaille d’argent pour le 2e cycle.

Les élèves devaient créer un objet innovant et écoresponsable pouvant être utilisé en voyage. L’équipe médaillée d’or composée de Liam Dritsas-Sirois, Jia Li Jiang, Jin Rong Liu, Jérôme Sweiha et Wendy Wen a inventé un gadget capable de recharger un téléphone ou tout autre appareil pouvant être rechargé par induction à l’aide de l’énergie solaire. 

L’équipe de 2e secondaire qui a remporté la médaille d’or du 1e cycle.

Le chargeur peut être utilisé comme poignée amovible sur le cellulaire ou être porté comme un bracelet. Leur invention, le POP SOLAIRE, est composée en partie de plastique acide polylactique, un composé biodégradable et recyclable.

«Nous avons choisi de faire un bracelet parce que c’est un endroit où c’est facile d’attraper des coups de soleil, donc on a déduit que c’était un bon moyen d’attirer l’énergie solaire», explique Liam.

C’était super intéressant de voir les élèves interagir dans un contexte parascolaire. On a vu leur motivation et leur esprit de compétition, malgré le fait qu’ils ont beaucoup d’autres responsabilités à l’école.

Alexandra Bernier, coordonatrice du programme SciMaTic du Collège Sainte-Anne

Assistant à bagage

De son côté, l’équipe de 3e secondaire composée de Nayla Loutfi, Sarah Gherina, Éliane Maillette, Alexandru Boiangiu et Amélie Lupien a inventé une nouvelle manière de transporter son bagage sans utiliser la force: l’assistant automatique pour bagage 3000. Leur création est un chariot muni d’un piston hydraulique permettant de lever et de déplacer de lourdes valises aisément. L’engin est composé de cuivre, d’aluminium et de bois.

Cet objet est particulièrement utile pour améliorer l’accessibilité des personnes aînées et à mobilité réduite dans des endroits comme les aéroports, les épiceries et les magasins à grande surface.

«On voulait faire quelque chose qui pourrait vraiment aider les personnes, alors on a regardé des situations dans lesquelles ça peut être plus difficile pour des personnes à mobilité réduite», raconte Nayla.

Les deux équipes du Collège Sainte-Anne souhaitent poursuivre le développement de leurs inventions et possiblement, un jour, les reproduire en plus grande quantité pour les mettre sur le marché.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Lachine & Dorval.

Articles récents du même sujet