Inspiration

Fais-le mieux: partir à la chasse aux charges fantômes

Photo: iStock

Même éteints, nos appareils électroniques consomment de l’énergie. C’est ce qu’on appelle la charge fantôme. La durée de vie des appareils de même que l’environnement et notre portefeuille en souffrent. Heureusement, il existe des solutions! 

Invisibles, imperceptibles et encore trop ignorées, les charges fantômes sont pourtant bien réelles. Les chiffres associés à cette consommation en mode veille ont d’ailleurs de quoi faire peur! 

Une consommation d’énergie inutile 

Cindy Trottier, conférencière et consultante en consommation responsable, indique que près de 40% de la consommation annuelle des appareils électroniques a lieu alors qu’ils sont éteints.  

Tout appareil doté d’une composante électronique (console de jeux vidéo, micro-ondes, cafetière électrique, grille-pain, etc.) qui est branché, donc prêt à être utilisé, participe au problème des charges fantômes, souligne-t-elle.   

D’après Hydro-Québec, la consommation de ces appareils en mode veille correspond annuellement à l’équivalent des besoins en électricité de 300 000 ménages canadiens. 

Une consommation involontaire qui se traduit directement sur vos factures d’Hydro. Ressources naturelles Canada estime en effet que les charges fantômes représentent 5 à 10% des dépenses totales d’électricité d’un foyer.  

Comment lutter? 

La première chose à faire pour limiter ce problème, selon Mme Trottier: installer une multiprise intelligente.  

Cet outil a été conçu pour empêcher le gaspillage d’énergie. Une prise est réservée à l’appareil principal, par exemple l’ordinateur ou le téléviseur, et les autres sont destinées aux périphériques comme l’imprimante ou les haut-parleurs. Lorsque l’appareil principal est mis hors tension, l’alimentation de tous les périphériques est aussi coupée automatiquement. 

«C’est mieux que de débrancher puis rebrancher vos appareils, explique l’experte. Les mettre régulièrement sous tension et hors tension peut créer des problèmes au niveau des circuits électriques.» 

Si elle recommande par exemple de laisser brancher le micro-ondes puisqu’on s’en sert souvent, Mme Trottier encourage par contre les gens à débrancher d’autres appareils moins utilisés comme les robots de cuisine, mélangeurs, sèche-cheveux et autres petits électros.  

Enfin, une fois votre ordinateur portable ou votre cellulaire chargé, pensez à bien débrancher celui-ci ainsi que son chargeur. Une fois l’appareil chargé à 100% et même une fois débranché, le chargeur continue à consommer de l’énergie tant qu’il est branché.  

Energy Star 

Privilégier les appareils certifiés Energy Star peut aussi permettre de réduire les charges fantômes. En mode veille, ils consomment en effet jusqu’à 50% moins d’énergie que les autres.  

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet