Lachine & Dorval

Opposition au conseil de Dorval sur les plans d’une future maison

Christopher von Roretz, conseiller du district 6 Photo: Capture d'écran

Deux élus de Dorval se sont opposés et un s’est abstenu lors d’un vote sur une résolution concernant l’approbation des plans d’implantation et d’intégration architecturale d’une future résidence sur l’avenue Saint-Charles.

Les deux conseillers indépendants, Christopher von Roretz et Pascal Brault, ont utilisé leur droit de vote contre le reste du conseil. Paul Trudeau s’est quant à lui abstenu de se prononcer sur cette décision.

Le règlement de la Cité oblige les nouvelles constructions résidentielles à se conformer à certaines normes architecturales. Ces projets doivent notamment être en harmonie avec le reste du quartier dans lequel ils seront construits.

Il revient au Comité consultatif d’urbanisme (CCU) de la municipalité d’effectuer des recommandations sur l’admissibilité des nouvelles constructions résidentielles. Le conseil municipal doit ensuite approuver ou refuser ces recommandations.

Je respecte l’expertise de notre CCU et le travail qui a été fait pour mieux intégrer cette maison dans le quartier, mais je crois qu’il pourrait quand même y avoir un projet qui s’intègre mieux dans ce coin.

Christopher von Roretz, conseiller municipal

Le CCU a recommandé majoritairement le projet résidentiel sur l’avenue Saint-Charles.

De son côté, M. Brault a mentionné lors du conseil qu’il n’avait pas suffisamment d’information en sa possession pour prendre une décision éclairée. Le conseiller du district 2 n’a pas répondu à nos demandes d’entrevue.

Il ne s’agit pas d’une maison contemporaine ou de grande taille, soutient le maire de la Cité, Marc Doret.

«Il s’agit d’une maison moderne très étroite avec un toit très pointu. Je pense que c’est la couleur qui a causé cette réaction au conseil. On parle d’un brun assez foncé. C’est vraiment une affaire de goût», rapporte M. Doret.

On trouve plusieurs types de maisons appartenant à différentes époques sur l’avenue Saint-Charles, ce qui rend difficile l’intégration des nouveaux projets résidentiels dans le quartier, ajoute le maire.

Nouveau conseil

À Dorval, il est normal de voir la grande majorité des résolutions adoptées à l’unanimité par le conseil. D’ailleurs, la dernière fois qu’un conseiller s’est opposé à une décision remonte à la séance de janvier 2021.

En janvier, dans un scénario similaire, c’était le conseiller Paul Trudeau qui s’était opposé à l’autorisation d’une dérogation mineure permettant la construction d’une maison de grande taille et de style contemporain. Ce projet controversé avait poussé un groupe de Dorvalois à protester contre sa construction en vain.


Le maire de la Cité, Marc Doret, n’est pas surpris de voir une telle opposition dès la première séance de la nouvelle édition du conseil de la Cité.

«On a un nouveau conseil avec de nouveaux membres et je pense que c’est naturel pour eux d’avoir des inquiétudes. Ils ne connaissent pas beaucoup les dossiers qui étaient déjà en cours avant les élections», soutient M. Doret.

Les nouveaux élus devraient être plus à jour sur tous les dossiers de la Cité d’ici Noël, promet le maire.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet