Lachine & Dorval

L’Hôpital de Lachine s’inscrira dans le 21e siècle, selon les architectes

Maquette de la vue extérieure du nouveau bâtiment. Photo: Gracieuseté/Provencher_Roy

Les premiers plans et images du projet de réaménagement de l’Hôpital de Lachine, intitulé HOP Lachine, ont été révélés lors d’une séance d’information destinée aux citoyens, le 28 février en soirée. La firme d’architecture Provencher_Roy prévoit notamment un agrandissement de l’urgence, des chambres individuelles et une terrasse extérieure.

La première phase de ce projet d’une valeur de 200 M$ consiste en la construction d’un nouveau bâtiment de six étages. Ensuite, les travaux s’attaqueront au réaménagement de l’ancien bâtiment âgé de plus de 100 ans.

En introduction lors de la séance d’information, la présidente-directrice générale adjointe du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), Martine Alfonso, a souligné que «ce projet est porteur d’espoir en ce qui concerne l’attraction et la rétention du personnel».

L’hôpital communautaire lachinois connaît une période de difficile en raison d’un manque de main-d’œuvre l’obligeant à fonctionner au ralenti, notamment aux urgences et aux soins intensifs.

Le travail qu’on présente ce soir nous rend très fiers et permettra d’inscrire l’Hôpital de Lachine dans le 21e siècle.

Benoit Laforest, architecte pour la firme Provencher_Roy

Inspiré de la nature et de la lumière

La vision du projet s’inspire de l’héritage et de la position géographique du centre hospitalier, qui est situé près d’espaces verts le long de la 16e Avenue. L’agrandissement s’articule d’est en ouest, ce qui permettra des vues sur le parc LaSalle et une excellente source de lumière.

L’idée de construire un hôpital au sein de la nature provient des enseignements de Florence Nightingale, surnommée «The Lady with the Lamp», qui était une infirmière britannique aux 19e et 20 siècles, explique l’architecte Nicolas Demers-Stoddart.

«On a imaginé un endroit où les patients pourraient tisser de nouveaux liens avec la nature et la lumière», ajoute l’architecte.

Concrètement, cette vision se traduit notamment par la construction d’une terrasse accessible aux patients et au personnel soignant et qui offrira une vue sur le parc voisin.

Le gabarit de ce nouveau bâtiment sera plus large à la base et plus mince en hauteur afin de mieux s’intégrer au quartier résidentiel dans lequel il sera déposé.

Visuellement, les architectes qualifient le projet de «contemporain».

Aménagements

Le nouveau bâtiment contiendra six étages incluant une liaison avec l’ancien bâtiment de l’hôpital communautaire.

Le premier important changement est l’agrandissement de l’unité des urgences, qui sera déménagée dans la nouvelle construction. L’entrée pour les ambulances sera accessible par la rue Saint-Antoine. Des cliniques de services complémentaires occuperont l’espace où trouvent actuellement les urgences.

Dans un objectif de modernisation, des chambres individuelles pourvues d’une salle de bain seront offertes.

Ces travaux permettront également la majoration des espaces en chirurgie, en médecine et du bloc opératoire. Malgré cette période de travaux de quatre ans, l’offre de soins à l’Hôpital de Lachine ne devrait pas diminuer. Les plans présentés le 28 février ne sont pas définitifs. Le CUSM assure qu’il tiendra d’autres séances d’information similaires dans les prochains mois.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet