LaSalle
18:22 22 août 2017 | mise à jour le: 22 août 2017 à 18:22 Temps de lecture: 2 minutes

Projet de parcs et de maçonnerie en consultation publique

Projet de parcs et de maçonnerie en consultation publique
Photo: TC Media / Archives

Pour créer de nouveaux parcs et modifier la réglementation concernant l’utilisation de certains matériaux de maçonnerie, l’arrondissement de LaSalle procédera le 29 août à une consultation publique.

Le conseil a adopté un projet de règlement lors de la dernière séance qui modifierait le zonage de certains lots de son territoire.

L’arrondissement souhaite y construire des parcs ou des espaces verts. Les deux lots visés appartiennent déjà à la Ville de Montréal.

L’un deux formes un triangle entre le boulevard Newman et les rues Irwin et Allard. L’autre, une bande d’une largeur d’environ neuf mètres, est l’ancienne emprise ferroviaire désaffectée du chemin de fer Canadian Pacifique qui relie le boulevard des Trinitaires et l’intersection des rues Irwin et Allard.

Les deux terrains visés sont en territoire laSallois, mais marquent la jonction avec l’arrondissement du Sud-Ouest.

LaSalle justifie son intention par le grand nombre de projets d’habitation dans le secteur Angrignon Est. On compte 1 800 unités construites ou en voie de l’être dans cette portion du territoire et plus de 2 800 autres sont déjà planifiées.

Maçonnerie
L’autre projet proposé par le conseil est d’autoriser la maçonnerie alternative collée. Cette modification permettrait aux citoyens d’utiliser ce matériau comme revêtement extérieur pour un mur, un muret ou un socle d’affichage. La proportion autorisée serait limitée à un certain pourcentage de surface. Certains secteurs de l’arrondissement et les bâtiments ayant une valeur patrimoniale seraient exclus de ce changement de réglementation.

Toute l’information sera disponible lors de la consultation publique qui aura lieu à l’hôtel de ville, au 55, avenue Dupras. Les élus et certains membres du personnel de l’arrondissement seront présents afin de répondre aux questions des citoyens. Les projets de réglementation pourraient encore faire l’objet de modifications.

Articles similaires