LaSalle

Les Canadiens de Montréal visitent LaSalle

Les Canadiens de Montréal visitent LaSalle
Photo: Gracieuseté – Club de hockey Canadiens inc.Les joueurs du CH ont serré les mains des élèves debout au banc des joueurs.

Des joueurs des Canadiens de Montréal ont fait le bonheur de jeunes LaSallois, la semaine dernière. Les élèves de première année de l’école l’Eau-Vive ont eu la chance de les voir s’exercer sur la glace de la patinoire extérieure Bleu Blanc Bouge du parc Hayward.

La classe d’Annie Gravel n’a été avertie que lorsque les attaquants Jesperi Kotkaniemi et Matthew Peca ainsi que les défenseurs Mike Reilly et Victor Mete sont arrivés. Les enfants ont à peine eu le temps de mettre leurs manteaux avant de s’installer sur le banc des joueurs pour observer les professionnels en action.

Certains pensaient aller tout simplement patiner, mais, lorsqu’ils ont compris que c’était des joueurs du CH, leurs «yeux se sont illuminés», selon leur enseignante.

Deux enfants pratiquent le hockey et ont été à même de constater le travail nécessaire pour devenir aussi bon d’après Mme Gravel.

En rentrant, les élèves souhaitaient que les membres de la Sainte-Flanelle soient encore sur place en soirée pour qu’ils puissent revenir les voir avec leurs parents.

Pour Mme Gravel, il s’agit d’une initiative qui incite les jeunes à sortir jouer dehors.

This slideshow requires JavaScript.

À l’occasion
Le programme Bleu Blanc Bouge de la Fondation des Canadiens pour l’enfance consiste à fournir des patinoires extérieures réfrigérées pour les quartiers moins bien nantis, favorisant un mode de vie active et de saines habitudes.

À l’occasion, des joueurs comme des anciens se présentent pour pratiquer avec les résidents qui utilisent l’infrastructure. Même la mascotte Youppi! vient faire son tour et distribue notamment des patins, des casques et des billets pour des parties des Canadiens.

«Pour un milieu défavorisé, c’est un gros cadeau», dit Annie Gravel.

Elle-même joueuse de hockey, elle est toujours enthousiaste d’impliquer son école dans ce genre d’événement.