LaSalle

Imaginer le futur à LaSalle

Imaginer le futur à LaSalle
Photo: Messager LaSalle - Olivier Croteau

Dans le cadre de la 5e édition de l’événement Le Grand Sud-Ouest 5.0, la mairesse de LaSalle, Manon Barbe, s’est jointe au panel des quatre maires d’arrondissement le mois dernier. Elle a partagé aux côtés des maires de Verdun, du Sud-Ouest, et de Lachine ses grands projets à venir pour son arrondissement.

Lors de cette discussion, Mme Barbe qui a mis l’accent sur les importants projets de développement en cours et ceux à venir, a également décrit LaSalle comme ayant «un potentiel de développement international».

Elle a ainsi mentionné le projet Vida LaSalle, au coin du boulevard de La Vérendrye et du Boulevard Schevchenko; Apéro Condos, au coin de la rue Jean-Chevalier et du boulevard Shevchenko; le quartier Angrignon-Est, près du parc Angrignon et du Carrefour Angrignon.

Elle a ajouté à sa liste le secteur Angrignon-Ouest, à l’intersection des boulevards Newman et Léger; le secteur LaSalle Ouest, près des boulevards Newman et Lafleur. L’arrondissement veut implanter dans ce dernier, un quartier de type Transit-Oriented Development; avec un réseau de transports en commun structurant.

Dans le même ordre d’idée, elle veut favoriser des constructions mixtes, à vocation résidentielle et commerciale, sur les grandes artères de l’arrondissement.

Revalorisation
Un projet de revalorisation du terrain et des locaux anciennement occupés par la distillerie Seagram est également au programme. Elle veut en faire un «Shop Angus nº2», c’est-à-dire qu’elle entend conserver des éléments architecturaux de l’ancienne usine et prioriser un usage multiple constitué de résidences, de commerces et de services de proximité, en plus d’industries légères. Elle souhaite également déménager le terminus d’autobus de la Société de transport de Montréal dans ce secteur.

Pour arriver à mener à bien tous les projets, la mairesse réalisera des études urbanistiques et mettra sur pied une démarche participative afin de consulter les citoyens et les commerçants.