LaSalle
16:35 21 mai 2020 | mise à jour le: 21 mai 2020 à 16:45

COVID-19: Premiers cas à la résidence Cavalier à LaSalle

COVID-19: Premiers cas à la résidence Cavalier à LaSalle
Photo: Messager LaSalle - ArchivesLe Cavalier, une résidence pour personnes âgées autonomes, a des cas de coronavirus.

Le Cavalier à LaSalle, membre du Groupe Maurice, vient de s’ajouter à la longue liste des résidences privées pour aînés (RPA) qui compte au moins un cas de coronavirus. Toutefois, après vérification, plusieurs erreurs se sont glissées dans cette liste officielle du gouvernement du Québec.

C’était notamment la stupeur du côté du groupe Sélection lorsqu’ils ont appris que la Résidence LaSalle avait répertorié des personnes infectées.

Il n’y a aucun cas, pas même de cas probable ou suspecté à cet endroit, selon la vice-présidente affaires publiques et communications corporatives, Mylène Dupéré. Elle explique que c’est le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île qui fournit les données pour les tableaux de la Santé publique.

«Comme la situation évolue rapidement, il peut y avoir un écart entre le nombre de cas et de décès constatés sur le terrain et les données officielles», a répondu l’organisation par courriel.

Plusieurs étapes sont nécessaires pour compléter la liste. Un formulaire rempli à l’établissement est ensuite envoyé à la Direction régionale de santé publique (DRSP) de Montréal, qui se charge de compiler les données sur son territoire et de les envoyer à la Santé publique nationale.

Étonnement aussi pour la propriétaire et directrice du Manoir d’Amour, Jannett Pratt. Elle peine à s’expliquer pourquoi son établissement se trouve sur la liste des endroits touchés.

En ce moment, elle n’a qu’un seul résident et ni elle ni lui n’ont attrapé la COVID-19. Les petites résidences privées du Québec se portent beaucoup mieux que les grands établissements publics, affirme Mme Pratt.

Ailleurs

Le Messager LaSalle a donc fait le tour des établissements pour s’assurer des bons chiffres. C’est ainsi que nous avons découvert qu’en date de mardi, Le Cavalier de la rue Gagné dénombre deux cas de COVID-19. Ces personnes se portent plutôt bien, selon l’administration.

Dès l’apparition des premiers symptômes, les aînés doivent demeurer en isolement dans leur unité. Toute personne qui doit transiger avec eux doit appliquer toutes les mesures recommandées par la Santé publique, dont le port d’un masque, de gants et d’une visière, confirme la conseillère aux affaires publiques et aux communications du Groupe Maurice, Sarah Ouellette.

En plus de suivis réguliers, les autres résidents sont avertis des développements. Aucune autre personne ne présente actuellement de symptômes s’apparentant au coronavirus et il n’y a pas de contamination communautaire entre les murs, avance Mme Ouellette.

Aux Tours Angrignon, après avoir eu une dizaine de cas au plus fort de l’éclosion, les deux dernières personnes encore infectées sont en voie d’être complètement guéries. Mme Dupéré attribue cette amélioration à l’efficacité des mesures appliquées dès le 2 mars dans les résidences du Groupe Sélection.

Aux Floralies LaSalle, le nombre de décès au cours des 10 derniers jours s’est stabilisé et le nombre de cas positifs a baissé drastiquement entre le 3 et 18 mai, selon son président, Benoît Lellouche.

Durant cette période, aucun nouveau cas n’a été décelé officiellement. «On se félicite du travail extraordinaire des Floralies, du CIUSSS et des Forces armées canadiennes», dit-il.

Sur les cinq RPA inscrites sur la liste du gouvernement, seulement trois sont réellement touchées.

Articles similaires