LaSalle
20:02 14 avril 2020 | mise à jour le: 14 avril 2020 à 20:28 temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: La situation semble se stabiliser à LaSalle

COVID-19: La situation semble se stabiliser à LaSalle
Photo: Messager LaSalle - Josie DesmaraisDes cas de COVID-19 sont désormais transférés à l’hôpital de LaSalle.

Même si on dénombre des dizaines de morts et encore davantage de cas d’infection au coronavirus dans l’arrondissement, des employés du CHSLD de LaSalle et de la Résidence Floralies affirment que la pénurie de personnel et d’équipement semble tranquillement se résorber. Toutefois, des éléments resteraient à améliorer.

Au CHSLD, on compte 26 morts et 53 cas confirmés, selon le plus récent bilan transmis par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

L’une des infirmières auxiliaires de l’établissement, Jennifer Labonté, a levé la main, il y a un mois, pour venir prêter main-forte. «Ça va de mieux en mieux. Il y a une meilleure organisation. Je trouve que c’est de plus en plus stable», dit-elle, ajoutant que l’Hôpital de LaSalle prend en charge les cas les plus lourds.

Plus d’équipement et de formation sont donnés aux employés, selon elle. Le CIUSSS a commandé du nouveau matériel de protection individuel en plus d’installer des stations pour les revêtir.

«On est débordé, on court partout. C’est difficile de nous joindre par téléphone», concède tout de même Mme Labonté.

Cette situation frustre les familles de patients rencontrés devant l’établissement de santé de la rue Centrale. Lors de notre passage, cela faisait plus d’une heure que deux d’entre eux attendaient pour parler à quelqu’un à l’intérieur, sans succès.

Le CIUSSS répond qu’une équipe dédiée aux communications a été mise en fonction cette semaine, mais que le tout n’est pas encore optimisé. Six nouvelles infirmières ont été dépêchées sur les lieux.

Floralies LaSalle

Le constat est sensiblement le même pour les employés de la résidence Les Floralies, qui compte une section dédiée aux soins de longue durée. On y dénombre 14 morts et 17 cas confirmés en date de mardi.

Une préposée aux bénéficiaires rencontrée à la fin de son quart de travail préférant garder l’anonymat explique que, depuis que des décès ont été rapportés dans les médias, des renforts ont été amenés.

Le CIUSSS confirme avoir dépêché une équipe de médecins et d’infirmières, même s’il s’agit d’un établissement privé.

Unité d’hospitalisation

Une installation temporaire de près de 30 lits sera ajoutée cette semaine sur le terrain de l’Hôpital de LaSalle afin d’accueillir les patients les plus affectés par la COVID-19, provenant exclusivement des établissements pour aînés de l’arrondissement. Elle devrait être opérationnelle la semaine prochaine.

«Considérant l’affluence qu’on avait, on a vu la nécessité d’ouvrir une zone rouge afin d’accommoder les centres d’hébergement. On sort les patients les plus malades des centres. On fait ça pour le bien-être de la population», explique le directeur général adjoint du CIUSSS, Yvan Carbonneau.

Cela s’ajoutera aux 20 lits déjà dégagés à l’intérieur de l’hôpital de la Terrasse Champlain.

Pour se faire, le CIUSSS a obtenu une autorisation du ministère de la Santé puisqu’il n’était pas désigné pour recevoir des patients atteints de la COVID-19.

Articles similaires