LaSalle
15:52 5 août 2020 | mise à jour le: 5 août 2020 à 15:52 temps de lecture: 3 minutes

Aider les jeunes en temps de pandémie

Aider les jeunes en temps de pandémie
Photo: Gracieuseté – Denburk ReidLes participants au programme de la Fondation communauté Montréal à cœur peuvent s’adonner à la pratique du basketball.

Grâce au Fonds d’urgence pour l’appui communautaire (FUAC) créé au printemps par Ottawa et géré dans la métropole par la Fondation du Grand Montréal (FGM), de nombreux organismes bénéficient d’une aide supplémentaire reliée aux impacts de la COVID-19. Deux d’entre eux sont situés sur le territoire laSallois, mais tenteront d’aider à plus grande échelle.

La Fondation communauté Montréal à cœur a obtenu 75 000$ pour mener à bien la deuxième phase de son Sports and Sustainabilty Youth Team Huddle Program. Aussi, Destination Travail du Sud-Ouest de l’île de Montréal a reçu plus de 5 000$ pour deux autres initiatives.

Le programme de la Fondation communauté Montréal à cœur s’articule autour de la pratique du sport et traite d’enjeux reliés au développement durable, entre autres.

«En raison de la COVID-19, nous avons dû cesser d’offrir certaines activités, donc on a établi un programme en ligne qui permet aux jeunes de se rassembler virtuellement et de discuter de ce qui se passe dans le monde», explique le fondateur et président de la Fondation, Denburk Reid.

«Je suis content qu’on ait obtenu les fonds. La demande qu’on a mise en place est solide et a de la valeur pour maintenant et plus tard.» – Denburk Reid, président de la Fondation communauté Montréal à cœur

Au cours des dernières semaines, la pollution, le réchauffement climatique et le mouvement Black Lives Matters ont été au centre des discussions sur la plateforme Zoom. Même si elles sont encadrées par des adultes, elles visent surtout à donner la parole aux jeunes.

Ils doivent présenter chaque semaine l’avancement de leurs projets en plus d’avoir à faire et à créer des activités entre les ateliers.

L’une des participantes à la première phase du projet, De’Nae, a bien aimé parler de «l’état de la planète, des sports, dont le basketball, et faire des projets». La fillette de 11 ans explique que ce genre d’ateliers «permet de changer les choses dans la communauté».

Avec son frère, elle a entre autres créé un jeu de baby-foot avec une boîte de chaussures et des filets de sacs d’oignons.

La suite

Avec les nouvelles règles sanitaires, il est prévu que les rencontres se fassent dans un parc afin de jouer également au basketball

Une partie du montant accordé par la FGM permettra à tous les participants défavorisés de recevoir une tablette électronique ou encore d’améliorer leur connexion internet.

Pour M. Denmark, c’est une pierre deux coups, puisqu’une partie de l’enseignement au secondaire pourrait se faire en ligne à l’automne.

L’ambition est de rejoindre de 50 à 100 jeunes d’ici à l’hiver, grâce à ce programme d’une durée de six semaines par cohorte.

Destination Travail du Sud-Ouest de l’Île de Montréal

L’organisation a reçu près de 5000$ pour deux projets. L’un est pour réaliser et mettre en ligne des capsules vidéo pour combler le vide laissé par l’annulation de certaines activités. Le second vise à couvrir l’acquisition de matériel sanitaire en vue d’une réouverture sécuritaire durant la pandémie de la COVID-19.

7,2 M$

Montant total octroyé par la Fondation du Grand Montréal à plus de 200 projets reliés de près ou de loin à la COVID-19.

Articles similaires