LaSalle

Améliorer la sécurité urbaine du territoire

Destination Travail du sud-ouest de Montréal est fiduciaire de la future Maison Marie-Claire Kirkland-Casgrain. Photo: Archives

Des organismes de LaSalle se partageront une importante somme d’argent afin de financer des projets visant à améliorer la sécurité urbaine du territoire.

Dans les faits, l’arrondissement accordera 70 000$ à cinq organismes.

Les projets devaient répondre à l’un des quatre enjeux prioritaires à avoir été retenus cette année par la Table d’action et de concertation en sécurité urbaine de LaSalle (TACSU), soit l’intimidation, la violence intrafamiliale et conjugale, la santé mentale et la sécurité dans les milieux de vie.

Dans le but de diversifier les projets, les membres de la TACSU ont décidé d’ouvrir l’appel d’offres à tous les organismes reconnus de l’arrondissement. Toutefois, les projets déposés devaient obligatoirement porter sur les orientations citées et respecter l’ensemble des objectifs afin d’être considérés.

Destination Travail du sud-ouest de Montréal

L’organisme recevra 8403$ pour la mise en place de la Maison Marie-Claire Kirkland-Casgrain.

C’est le premier projet de maison d’hébergement pour femmes victimes de violence sur le territoire de LaSalle.

Il permettra d’accueillir et d’offrir un hébergement temporaire ainsi qu’un soutien psychosocial à des femmes en situation de violence et à leurs enfants. Il offrira aussi un service externe de consultation pour des femmes en situation de violence.

Bienvenue à l’immigrant

L’organisme, aussi connu sous l’acronyme BAI, bénéficiera de près de 30 000$ pour deux initiatives.

La première vise la coparentalité en contexte d’immigration. Elle offre des ateliers de groupes pour mieux outiller les familles de nouveaux arrivants, sur les enjeux en lien avec l’exercice de la parentalité à deux au Québec.

La deuxième est une clinique de soutien psychosocial aux personnes et familles immigrantes. Grâce à cela, BAI veut offrir un accompagnement vers les ressources publiques existantes et un espace de soutien psychologique confidentiel.

Centre multiculturel de ressources de LaSalle

Aussi connue sous le nom de CMRL, l’organisation a obtenu 8817$ afin de financer son projet «Soutenir les individus, la famille et la communauté en santé (SIFCS)».

Concrètement, des ateliers de groupes ou individuels portant sur la prévention et l’intervention sont proposés. Les participants sont accompagnés par des travailleurs communautaires et des animateurs.

Loisirs Laurendeau-Dunton

8954$ est octroyé pour la réussite du programme de la Brigade orange qui sillonne déjà les rues de l’arrondissement.

Cet été, des intervenants se promèneront dans les parcs du quartier pour offrir des ateliers et de l’animation pour les jeunes.

Maison des jeunes de LaSalle

Finalement, La Bicoque recevra 13 940$ pour son projet «Savoir se voir en gang».

Grâce à des activités et ateliers hebdomadaires de prévention, de visionnement de films ou de soirées de jeux vidéo, des thèmes tels que la violence, les gangs de rue et le racisme sont abordés.

Depuis 2001, la TACSU réunit des élus et différents partenaires représentant les milieux communautaire, institutionnel, privé et public de l’arrondissement autour de l’enjeu de la sécurité urbaine.

70 000$
Montant accordé à cinq organismes de LaSalle dans le cadre du programme «Programme de soutien financier en matière de sécurité urbaine sur le territoire de LaSalle» de la TACSU.

Articles récents du même sujet