LaSalle Actualités

LaSalle: un contrat accordé à Pavages d’Amour

LaSalle: un contrat accordé à Pavages d’Amour
Photo: Messager LaSalle - Archives

Un contrat de 1,76 M$ a été octroyé par l’arrondissement de LaSalle à Pavages d’Amour pour la réfection de revêtement bitumineux et de trottoirs sur la rue Clément. Cette entreprise est pourtant placée sur la liste des firmes au rendement insatisfaisant depuis 2017.

Les travaux consistent en un réaménagement géométrique de la rue, c’est-à-dire à la recherche d’un équilibre entre sécurité, mobilité et expérience usagers. Les intersections et les chemins de traverse seront ainsi surélevés.

Les trottoirs existants des deux côtés de la chaussée seront remplacés et des avancées devront être construites. Les bornes d’incendie, anneaux de regards, puisards et chambres de vanne seront également changés.

L’îlot central de l’intersection Lafleur sera quant à lui conservé.

Liste grise
Le plus bas soumissionnaire conforme, Pavages d’Amour, a été inscrit le 9 août 2017 sur la «liste grise». De multiples ratés lors de travaux de déneigement réalisés l’hiver précédent, notamment dans l’arrondissement du Sud-Ouest, avaient entraîné le dépôt de plus de 1200 plaintes de citoyens.

Les arrondissements ou la Ville peuvent continuer à faire affaire avec les firmes présentes sur la liste grise. Toutefois, ils sont tenus de réaliser une évaluation de risques et une analyse de l’impact du rejet de cette firme sur la concurrence, avant d’accorder un contrat.

«Pavage d’Amour est sur la liste grise quant à leurs activités de déneigement, indique Caroline Elliott, chargée de communication. Toutefois, l’arrondissement accorde un contrat à cette entreprise pour un contrat d’asphaltage. Dans ce cas-ci, nous n’avions pas à fournir une évaluation de risques.»

LaSalle estime que l’entrepreneur a déjà réalisé plusieurs projets de réfection de ses rues et que le rendement a été satisfaisant.

L’entreprise a été choisie parmi dix candidatures. Le deuxième plus bas soumissionnaire conforme est Eurovia Québec Construction, qui avait proposé un prix de 1,79 M$, soit un écart de 39 484$ avec Pavages d’Amour.

«Il ne serait pas financièrement avantageux pour la Ville de recourir au second soumissionnaire», est-il précisé dans le sommaire décisionnel de la dernière séance du conseil d’arrondissement.

Turcot
Le chantier doit débuter en mai pour se terminer à la fin du mois de juillet, mais les travaux de l’échangeur Turcot pourraient avoir des impacts sur le projet. Si la Ville juge que ces fermetures peuvent nuire à son bon déroulement, il sera reporté en 2020 et une compensation de 1,5% du prix soumissionné sera accordée à Pavages d’Amour.

L’arrondissement souhaite que les travaux soient coordonnés avec les autres chantiers majeurs planifiés par le Ministère des transports.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *