Actualités

La conseillère en solutions multiplateformes de Métro Média, Johanne Marceau, prend sa retraite

La conseillère en solutions multiplateformes de Métro Média, Johanne Marceau, prend sa retraite
Photo by: IDS/Verdun Hebdo – Denis Germain

Depuis juin 1999, Johanne Marceau travaille pour les journaux locaux du Sud-Ouest de Montréal. Elle a d’abord commencé comme conseillère en solutions multiplateformes du Messager LaSalle pour ensuite couvrir Verdun. C’est dans ces deux territoires qu’elle a terminé sa carrière professionnelle la semaine dernière.

Si elle habite LaSalle depuis plus de 20 ans, elle se sent aussi chez elle à Verdun, où elle peut se ressourcer lors de ses promenades le long des berges.
«Je parle de Verdun et j’ai toujours le trémolo dans la voix. Les gens que je connais sur place, c’est mon village d’adoption. En fait, ce n’est pas un village, c’est une ville, mais le monde est tricoté serré», souligne la conseillère, la larme à l’œil.

C’est son frère Jean-Guy, qui était à l’époque éditeur à LaSalle, qui lui avait fait découvrir les hebdos. Cinq ans plus tard, elle s’est vu confier le territoire de Verdun.

«Mon premier client, ça a été un tatoueur, se souvient Mme Marceau. Il avait une petite place sur la rue Wellington et j’avais quasiment peur d’y rentrer. Il m’a pris une carte d’affaires, j’étais tellement contente!»

Fille de terrain
Johanne est une fille de terrain, qui prenait toujours le temps de s’asseoir avec ses clients pour parler de tout et de rien, ce qui lui a permis d’en faire des amis au fil du temps.

«Je me souviens un 1er janvier, j’avais rempli une page de souhaits pour chacun de mes clients de Verdun, que ce soit dans leur vie personnelle parce que je les connaissais à ce point, soit dans leur vie privée», raconte-t-elle.

Elle participait également à des soirées dans l’arrondissement où les clients se retrouvaient pour jouer au bowling par exemple. À la suite d’un concours, elle est même partie une semaine avec certains pour jouer au golf à Riviera Maya, au Mexique.

«20 ans dans un emploi, maintenant c’est assez rare. Moi j’étais tellement heureuse que je ne me voyais pas faire autre chose que de rencontrer les gens et essayer de leur donner le plus possible la chance d’être vu dans leur communauté», assure la conseillère.

Depuis quelques années, la situation a changé puisque le simple fait de décrocher un rendez-vous est devenu plus difficile. La crise dans les médias et la sollicitation sur les différentes plateformes comme les réseaux sociaux ou les panneaux publicitaires font que les clients choisissent de diversifier leurs investissements.

Avenir
La tête pleine de projets, Johanne va d’abord prendre une pause bien méritée. «Comme on dit, je serai directrice de mes loisirs à ma retraite. Je travaille depuis l’âge de 18 ans et je suis mère monoparentale, donc j’ai travaillé fort dans ma vie. Je suis contente du résultat et de la fin de mon emploi. Pour la première année de ma retraite, mon mandat est de me laisser porter et de savourer.»

Pour fêter leur 65e anniversaire, Johanne et une amie ont décidé de faire un voyage d’un mois au Mexique. Ensuite, elle se promet de cuisiner, faire davantage de sport et de se développer une passion.

Ils ont dit..
«Toute une étape dans la vie d’une femme. Merci pour 20 ans de défis immenses relevés avec engagement. Surtout, je lui souhaite de savourer tous les cadeaux que ce retour à soi lui apportera. Mille mercis!»
– Sylviane Lussier, directrice principale de l’information, Métro Média
«Johanne, que j’appelle affectueusement Jojo, va beaucoup me manquer par sa simple présence. Je vais particulièrement me souvenir de ses entrées au bureau, toujours spectaculaires, un peu comme un rayon de soleil. Une personne vraie, pleine d’amour, sensible et forte à la fois. Profite pleinement de la vie ma belle Jojo»
– Martin Vallée, directeur des ventes, Métro Média
«La fête pour son départ à la retraite, ce fut une soirée magique, une soirée de retrouvailles réunissant plusieurs générations de collègues de Johanne. Avec elle, on risque toujours de se tromper en devinant son âge. Pour notre ex-collègue, une nouvelle vie commence.»
– Pierre Lussier, ancien journaliste du <@Ri>Messager de Verdun<@$p>
«La colorée Johanne Marceau, c’est l’enthousiasme, un mode de vie, un garde-robe bien garni!»
– Alain Laroche, ancien éditeur du <@Ri>Messager de Verdun<@$p>
«Ce petit bout de femme débordante d’énergie et au grand cœur a su marquer tout une communauté. C’est avec beaucoup d’amour que je lui souhaite de prendre le temps de profiter de chaque journée de cette nouvelle vie qui s’ouvre à elle. »
– Catherine Vaillancourt, chef de contenu, Métro Média

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *