Actualités

Pas de hausse de taxe en 2018 dans le Plateau – Mont-Royal

Pas de hausse de taxe en 2018 dans le Plateau – Mont-Royal
Photo: Charlotte Lopez|TC MédiaAvec la nouvelle administration centrale Projet Montréal, la dotation totale à l'arrondissement est désormais de plus de 24 000 000 $.

Dans son nouveau programme triennal d’immobilisations (PTI) 2018-2020 et son budget de fonctionnement 2018, le Plateau – Mont-Royal a annoncé des investissements de 15 M$ dans l’arrondissement l’année prochaine, sans hausse de taxe locale pour les résidents.

L’arrondissement a présenté jeudi 7 décembre dernier un «budget équilibré où l’on puise dans nos surplus plutôt que de piger encore dans les poches des citoyens», a indiqué le maire Luc Ferrandez.

Ce dernier a ajouté que «grâce à une saine gestion, et malgré les contraintes de la réforme du financement des arrondissements (RFA), nous n’augmentons pas la taxe relative aux services et réussissons même à réduire nos dépenses de 0,3 %».

Aussi, le Plateau – Mont-Royal disposera de 10 M$ de plus pour ses dépenses d’immobilisations 2018-2020. En effet, la dotation totale de la nouvelle administration centrale de Projet Montréal s’élève cette année à 24 085 000$.

Elle sera de 10 695 000$ en 2018, de 8 695 000$ en 2019 et de 4 695 000$ en 2020. Cela représente des augmentations de 6 M$ en 2018 et de 4 M$ en 2019, comparativement aux trois dernières années.

En ajoutant des crédits d’autres sources, l’arrondissement investira plus de 15 M$ dans des programmes de réaménagement des infrastructures (7 158 000$), de réaménagement de parcs (3 552 000$), de protection des bâtiments sportifs (3 006 000$), de réfection routière (PRR) (1 111 000$), et de protection des bâtiments (471 000$).

Concernant le budget de fonctionnement, ce dernier présente des dépenses de 55 337 500$ pour l’année 2018. Elles seront financées grâce aux transferts de la ville centre (36 550 600$), à l’espace fiscal (9 919 800$), aux revenus de sources locales (8 069 100$) et à l’affectation de surplus (798 000$).

L’espace fiscal reste le même

L’arrondissement a un manque à gagner de 2 379 500$. Pour le combler, il rationalise des activités à la hauteur de 1 332 700$, augmente sa cible des revenus locaux de 248 800$ et puise 798 000$ dans ses surplus, sans augmenter la taxe locale. L’espace fiscal demeure donc le même qu’en 2017.