Culture
10:26 7 janvier 2021 | mise à jour le: 7 janvier 2021 à 16:18 temps de lecture: 3 minutes

Un hommage féérique à Lhasa de Sela

Un hommage féérique à Lhasa de Sela
Photo: Gracieuseté Toma IczkovitsLa station conçue par le studio Dix au carré est à visiter actuellement au parc Lhasa De Sela.

Dans la station hivernale qu’il a créée au Parc Lhasa De Sela, le studio de conception Dix au carré a voulu rendre hommage à l’artiste honoré par le parc. Cet espace interactif féérique vaut bien un détour dans le Mile-End.

«Lorsque la Ville nous a mandatés pour créer une station hivernale au Parc Lhasa De Sela, elle nous a donné une grande liberté de création. La seule consigne était de rendre le lieu attractif pour inciter les gens à se balader dehors et relancer l’activité locale», explique Félix Marzell, président-fondateur et designer de Dix au carré.

Le concepteur raconte être allé flâner dans le parc en faisant jouer une playlist de la chanteuse Lhasa dans ses oreilles. «Je ne connaissais pas beaucoup son œuvre, mais j’ai rapidement visualisé les installations qui pouvaient s’en inspirer, dit-il. Je voulais créer une destination, un lieu de pèlerinage pour ses fans

Félix Marzell ajoute s’être lui-même passionné pour l’histoire de cette artiste américano-mexicaine qui a vécu au Québec. Outre l’écoute de ses musiques et la lecture de sa biographie, il a personnellement rencontré des membres de sa famille qui lui ont permis de dénicher une série de portraits inédits peints par Lhasa De Sela.

«Je voudrais dire un grand merci à la famille de Lhasa et à son frère, Micha. Ils nous ont confié les portraits qu’elle a faits de ses proches. Nous les avons numérisés et ils sont devenus le cœur du projet», explique-t-il.

Sur place, les visiteurs peuvent en effet admirer ces pièces intimes, encadrées par des boîtes lumineuses. Au centre, une boite à musique actionnée par une manivelle diffuse de la lumière et de la musique qui mettent en valeur ces portraits.

«Je trouve qu’il y a quelque chose de poétique, de sexy et de responsable dans ces installations qui déploient des œuvres avec l’énergie humaine. C’est le public, par la force de ses mouvements, qui déclenche la voie de Lhasa et toute l’animation autour de lui !»- Félix Marzell, président-fondateur et designer de Dix au carré

Art et technologie

La firme Dix au carré est spécialisée dans la création de structures technologiques activées par l’énergie humaine. «On a travaillé pendant 18 mois pour créer un programme informatique qui gère l’énergie et la redistribue en sons et en lumières. C’est ainsi que lorsqu’un spectateur tourne la manivelle, il déclenche le spectacle du parc Lhasa de Sela», explique l’entrepreneur.

Ses structures innovantes illuminent Montréal depuis 2012, avec par exemple des vélos qui rechargent des téléphones portables par l’action du pédalier ou un parcours de sapins musicaux à découvrir actuellement sur le Plateau.

«Je suis obsédé par l’idée de créer des objets qui révèlent la magie omniprésente autour de nous», souffle Félix Marzell.

Articles similaires