Mercier & Anjou

Des travaux de près de 2M$: quatre chalets des parcs de Mercier feront peau neuve

Des travaux de près de 2M$: quatre chalets des parcs de Mercier feront peau neuve
Photo: Steve Caron/Métro MédiaLe chalet du parc Félix-Leclerc avait fait l’objet, en 2016, de travaux correctifs afin de permettre d'évacuer les biogaz contenus dans le vide sanitaire du bâtiment.

Les chalets de quatre parcs du secteur de Mercier bénéficieront d’investissements majeurs totalisant près de 1,9M$. Les travaux de réfection se dérouleront d’ici 2021.

Les chalets des parcs Jean-Amyot, Pierre-Bédard, Beauclerk et Félix-Leclerc figurent sur la liste des 50 projets de réfection récemment approuvés par le comité exécutif de la Ville de Montréal pour l’ensemble de l’île.

Des sommes de 500 000$ sont prévues pour chacun des trois premiers. Le chalet du parc Jean-Amyot, au coin des rues Pierre-De Coubertin et Du Quesne, sera dorénavant universellement accessible. Des opérations sur la toiture, en plus de l’installation de mesure de sécurité et de la mise aux normes de l’électricité, sont également entre autres prévues.

Le pavillon du parc Pierre-Bédard, situé à l’intersection des rues Guérin-Lajoie et Lacordaire, bénéficiera d’importants travaux sur son enveloppe extérieure, en plus d’être doté d’une nouvelle salle polyvalente.

La salle polyvalente du chalet du parc Beauclerk sera de son côté réaménagée. En plus de travaux de réfection sur l’enveloppe extérieure et de mise aux normes notamment au niveau de l’électricité et de la plomberie, des opérations de décontamination seront effectuées sur le site situé au nord de la rue Notre-Dame, à Longue-Pointe.

Finalement, un montant de 380 000$ est alloué pour le parc Félix-Leclerc, où des travaux d’excavation de sols contaminés devront être effectués, en plus de la réfection des finis intérieurs.

Des travaux nécessaires pour des chalets de parcs désuets

La Ville de Montréal compte plus de 245 chalets de parcs, pour plusieurs en mauvais état. Les derniers audits réalisés sur l’état et la conformité indiquent des indices de vétusté d’environ 30 % dans les 165 chalets et de 50 % dans les 80 pavillons des baigneurs de Montréal, selon le sommaire décisionnel présenté à la dernière séance du comité exécutif.

Face au constat, la Ville de Montréal a lancé une vaste opération, au coût de 11,5 millions de dollars pour rajeunir 48 chalets répartis dans l’île, dont 11 projets répartis dans sept parcs de l’arrondissement de Saint-Léonard, et trois à Rivière-des-Prairies.

« Nous nous sommes engagés à offrir aux Montréalaises et aux Montréalais des espaces verts invitants et accessibles. Les installations qu’on y retrouve ne font pas exception. Elles font partie de l’expérience des usagers et de leur appréciation des lieux », explique Benoit Dorais, président du comité exécutif.

L’appel de projets avait été lancé au mois d’avril 2019. L’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve bénéficie au total de financement pour six projets. Les installations des parcs Saint-Aloysius et Raymond-Préfontaine sont également visées.