Mercier & Anjou
13:36 25 mars 2020 | mise à jour le: 25 mars 2020 à 15:50

Le projet Beaugrand pourra aller de l’avant

Le projet Beaugrand pourra aller de l’avant
Photo: ArchivesComme prévu en 2017, le projet compte 20% de logements sociaux et 29% de logements abordables.

Seulement 32 des 439 personnes habiles à voter se sont déplacées, le 19 mars, pour signer le registre visant à mettre un frein au projet commercial et résidentiel à l’ancienne cour de voirie Honoré-Beaugrand. Au moins 55 signatures étaient requises pour qu’un scrutin référendaire soit tenu.

Étant donné que ce nombre n’a pas été atteint, le projet particulier PP27-0284, modifiant le projet particulier PP27-0227, est «réputé approuvé par les personnes habiles à voter», peut-on lire sur le certificat des résultats signé par la secrétaire d’arrondissement Dina Tocheva. 

Des accommodements avaient été accordés aux personnes de 70 ans et plus, de même qu’aux personnes qui étaient en isolement pour une période de 14 jours suite à un retour de l’étranger en date du 12 mars ou à une date ultérieure. Pour ces personnes, il était possible de manifester leur intérêt de signer le registre en envoyant un courriel à la secrétaire d’arrondissement Dina Tocheva.

Toutefois, l’arrondissement n’a reçu «aucune signature par courriel ou téléphone», précise la chargée de communication Julie Bellemare. 

Le projet immobilier prévoit la construction de 327 logements, dont 67 à vocation communautaire et sociale, répartis dans quatre bâtiments pouvant atteindre six étages, ainsi qu’une épicerie d’une superficie de 40000 pi2.

Vraisemblablement, la construction du projet domiciliaire débuterait dès le mois de septembre, avait affirmé le maire d’arrondissement Pierre Lessard-Blais lors d’une entrevue en début d’année.

Articles similaires