Hochelaga-Maisonneuve
13:33 26 janvier 2021 | mise à jour le: 26 janvier 2021 à 13:34 temps de lecture: 3 minutes

Des mets du sud des États-Unis sur la rue Hochelaga

Des mets du sud des États-Unis sur la rue Hochelaga
Photo: Frédéric Hountondji/Métro MédiaLes saveurs du sud des États-Unis parfumeront la rue Hochelaga

Alors que des restaurants ferment et que d’autres ne savent pas à quelle sauce ils seront mangés par ces temps de Covid-19, Simon Jodoin Bouchard décide d’ouvrir le 5 février sur la rue Hochelaga à Tétreaultville son établissement qui s’appellera Chez Simon cantine urbaine.

«Savez-vous comment moi j’appelle ça? De l’audace, avoir de l’audace», dit M. Jodoin Bouchard à Métro. Propriétaire depuis plusieurs années d’une entreprise de sauce barbecue, il rêvait d’ouvrir un restaurant, mais pas n’importe où.

Il voulait l’installer dans le local de la taqueria mexicaine Nopales situé sur la rue Hochelaga. Après plusieurs tentatives infructueuses d’achat, la chance lui a finalement souri. Les propriétaires ont fermé l’établissement en pleine pandémie et le lui ont vendu.

«Tétreaultville est en pleine expansion selon nous. Ça manquait une place comme ça dans le quartier où on doit avoir une offre de microbrasserie, de la bonne musique et une bouffe différente de ce qu’on trouve dans le quartier», fait-il savoir. Il va proposer une formule de restauration rapide (fast food) et de restauration lente (slow food) avec au menu des saveurs du sud des États-Unis.

Des spécialités culinaires sud-étatsuniennes

À travers son restaurant, c’est donc la cuisine sud-étatsunienne qu’il invite dans l’assiette par le biais des spécialités culinaires comme les smashed burgers, les patty melts, les chili cheese fries, etc.

Né dans Mercier-Est, il affirme que lui et son partenaire seraient les seuls à Montréal à offrir de tels mets. «On fait des hot-dogs comme on en trouve dans les stades de baseball dans le sud des États-Unis. On est content d’offrir quelque chose de différent», assure-t-il.

Viviane Caron, directrice générale de l’Association des commerçants de Tétreaultville, se réjouit de l’arrivée de Chez Simon cantine urbaine. Elle a rappelé que le restaurant Nopales était très apprécié, mais a dû malheureusement mettre la clé sous la porte en décembre à cause de la pandémie.

«D’avoir un nouveau restaurateur qui prend la relève dans ce local est cependant une bonne nouvelle pour notre secteur commercial», résume-t-elle. Mme Caron a ajouté que la restauration est le deuxième secteur commercial le plus demandé à Tétreaultville.

Elle précise que plus de 40% des répondants s’étaient prononcés pour cette filière dans le cadre de l’étude de marché Zins Beauchesne et Associés effectuée en 2017 dans le secteur couvert par son association.

Articles similaires