Mercier & Anjou
16:04 21 juillet 2021 | mise à jour le: 21 juillet 2021 à 16:05 Temps de lecture: 2 minutes

Faire son marché au parc de la Promenade Bellerive

Faire son marché au parc de la Promenade Bellerive
Photo: Frédéric Hountondji/Métro MédiaLa deuxième édition du marché estival de la halte Bellerive

Un marché estival se tient les samedis au parc de la Promenade Bellerive dans Mercier-Est. Les marchands y proposent des produits locaux.

« Nous avons plusieurs sortes de champignons: les shiitakes, les pleurotes de l’orme, les pleurotes blancs, les pleurotes bleus, les crinières de lion et autres », a présenté Brenda, vendeuse rencontrée au kiosque de la ferme urbaine Full Pine. L’entreprise écoule plusieurs variétés de champignons dans le Grand Montréal.

L’épicerie Ô poids vert du quartier Tétreaulville fait partie des commerces qui animent le marché. Elle expose ses produits en vrac tels que des fruits, légumes frais, desserts, jujubes et  épices. 

« Je trouve que c’est une super bonne initiative. On est sur la rue Hochelaga, il y a beaucoup de clients qui habitent le quartier depuis plusieurs années et qui ne nous connaissent pas. Ce marché nous permet vraiment de nous faire connaître », s’enthousiasme Jennifer, une employée de l’épicerie Ô poids vert

D’ici et d’ailleurs

La ferme biologique Jacques et Lucille Machabée de Saint-Chrysostome en Montérégie vend des légumes, des fines herbes, des légumineuses, des céréales. Sophie, sa représentante, a assuré que l’an dernier les visiteurs étaient contents d’acheter les produits. La ferme a donc renouvelé sa présence cette année.

Les Fermes Lufa veulent aussi se donner plus de visibilité au parc de la Promenade Bellerive. Elles sont connues pour leurs légumes cultivés sur toit.

« Plusieurs gens nous connaissent en ligne et nous ont vus sur internet. Notre présence est d’expliquer aussi ce que nous faisons », a souligné Shane Mathieu, représentant des fermes.

Le marché public de la halte Bellerive est l’une des activités prévues par l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve pour attirer plus de monde sur le site. Il en est à sa deuxième édition.

L’une de ses particularités réside dans le fait que les marchands ne payent pas pour occuper les places. « On va chercher les marchands, on les incite à venir gratuitement et avoir un kiosque. Il y a une programmation culturelle chaque semaine », a fait valoir Maxime St-Jacques, agent de site.

Le marché se poursuivra jusqu’au 14 août.

Articles similaires