Mercier & Anjou

Les marcheurs du SARA d’Anjou dans Mercier

Le parc Félix-Leclerc dans Mercier-Ouest a accueilli les marcheurs du SARA d'Anjou. Photo: Frédéric Hountondji/Métro Média

Le club de marche SARA (Service d’aide et de référencement aîné) d’Anjou était au parc Félix-Leclerc dans Mercier-Ouest où il a fait deux fois le tour du terrain.

«On essaie de faire en sorte que les gens puissent rester chez eux et garder la forme. On a des rendez-vous de marcheurs et on marche dans les grands parcs. Le SARA d’Anjou a plein d’activités du genre», fait valoir Michel Lizotte, fondateur du club.

M. Lizotte souligne que la marche gagne en popularité au sein de son club et qu’il a accueilli récemment de nouveaux marcheurs dont beaucoup proviendraient de la communauté italienne.

«Les gens marchent et socialisent entre eux, ils aiment ça. On invite tout le monde pour se garder en forme. La marche est le meilleur exercice pour se garder en forme.»

Le club existe depuis cinq ans et son objectif est de permettre la participation des aînés dans la société, résume M. Lizotte.

Jacques Simard est accompagnateur au SARA et conduit les aînés à l’hôpital. Il admet que la marche lui fait vraiment du bien. « Moi j’ai des problèmes de jambes et ça m’aide à marcher. C’est sûr que si je ne marche pas ce n’est pas bon », avoue-t-il.

Les marcheurs se rencontrent deux fois par semaine: le mercredi et le vendredi. Ils partent du parc Lucie-Bruneau à Anjou.

Articles récents du même sujet