Montréal-Nord

De décrocheur à candidat aux élections municipales

Photo: Leslie Meuraillon - TC Media

Mathieu Léonard, un ancien décrocheur ayant réussi à se frayer un chemin vers l’université grâce à un programme de réinsertion axé sur la boxe, tentera de se faire élire conseiller de ville à Montréal-Nord sous la bannière de Projet Montréal.

Conseiller dans une institution financière et bientôt étudiant en droit, l’homme de 29 ans se lance dans un nouveau combat en se présentant comme conseiller de ville dans le district de Marie-Clarac à Montréal-Nord.
«Les gens disent beaucoup que ça doit changer, que ça doit avancer, mais personne ne fait le pas. C’était nécessaire que je me présente. Pour une cause qui me tient à cœur, je peux tout faire», déclare le candidat.

D’abord candidat indépendant, il a été recruté par Projet Montréal.
«Nous croyons qu’avec sa connaissance des enjeux locaux, son implication citoyenne et son expérience de vie, Mathieu sera un candidat à surveiller dans Montréal-Nord», estime Valérie Plante, chef de Projet Montréal.

«Aux dernières élections, seulement 21% de la population a voté. Il y a donc 79% du territoire que je peux aller chercher. Je veux impliquer ces citoyens, leur donner le goût d’aller voter.», Mathieu Léonard

Une jeunesse difficile
Pourtant, il y a près de 15 ans, rien n’indiquait que Mathieu Léonard aspirerait un jour à se faire élire. Adolescent turbulent, il s’est fait montrer la porte de plusieurs écoles avant de décrocher. Sans diplôme et sans emploi, il a fini par flirter avec la délinquance.

À 22 ans, le jeune homme a décidé de s’en sortir et s’est inscrit aux Princes de la rue, un organisme qui s’apparente à un sport-étude. C’est entre une salle de cours et un ring de boxe qu’il remonte la pente.
Aujourd’hui, il donne des conférences dans les écoles pour parler de son parcours.

Faire bouger les choses
Résident de Montréal-Nord depuis plusieurs années, Mathieu Léonard veut mettre la priorité sur des enjeux qui le touchent personnellement, comme la persévérance scolaire, en mettant en place des leaders dans les écoles et des programmes en dehors des classes. Le candidat veut aussi organiser, chaque mois, des caucus où tout le monde sera invité à s’exprimer.

«En tant qu’homme blanc, je ne serai jamais victime de discrimination. Je veux utiliser ma chance pour donner une voix à ceux qui n’en ont pas, pour les aider à prospérer», annonce celui qui dit tirer son inspiration de Justin Trudeau, contre qui il a déjà boxé.

Pas d’investiture à Montréal-Nord pour Projet Montréal
Contrairement à d’autres arrondissements, Projet Montréal ne mènera pas d’investiture dans Montréal-Nord. Le parti annoncera tout de même des candidatures pour les élections de novembre prochain, à l’image de celle de Mathieu Léonard.

Articles récents du même sujet