Actualités

Un premier soutien pour les Nord-montréalaises victimes d’agressions sexuelles

Un premier soutien pour les Nord-montréalaises victimes d’agressions sexuelles
Photo: Deposit

L’organisme Halte-Femmes lance un groupe de soutien aux femmes victimes d’agressions sexuelles, le premier à Montréal-Nord, qui connait pourtant l’un des plus haut taux de dénonciations.

«Jusqu’à présent, les nord-montréalaises étaient obligées de se rendre dans des Centre d’aide et de lutte des agressions à caractère sexuels  à l’autre bout de la ville, à plusieurs kilomètres, explique Sophie Lemay, directrice de Haltes Femmes. Elles doivent parfois attendre entre de 6 à 8 mois avant de pouvoir être prises en charge.»

Mandatée à l’origine pour les violences conjugales, l’organisme a souhaité répondre au manque de service de proximité dans l’arrondissement.

«Nous accueillions déjà les femmes ayant eu affaire à des violences sexuelles, souligne la directrice. Mais désormais,  elles seront  au contact d’une intervenante spécialisée, cela permettra de mieux les prendre en charge.»

Cette intervenante viendra assurer une fois par semaine le groupe de soutien, qui débutera au courant des prochains jours.

Les agressions sexuelles à Montréal-Nord, un fléau
Selon un rapport du SPVM en date de juillet 2018 «Les homicides, agressions sexuelles, voies de fait et les vols qualifiés sont significativement plus nombreux dans le PDQ 39 de Montréal-Nord que la moyenne des 32 PDQ.»

En 2017, l’arrondissement se classait en effet au 3e rang des territoires enregistrant le plus grand nombre de dénonciations d’agressions sexuelles auprès du SPVM; 103 agressions sexuelles auraient été ainsi rapportées au PDQ 39, la médiane du reste de l’île se situant à 49.

«On ne peut pas vraiment l’expliquer car ce sont juste des données statistiques, pense Sophie Lemay. En revanche, nous pouvons essayer de répondre au besoin en faisant en sorte qu’il y ait une meilleure prise en charge dans le quartier.»

Les victimes d’agressions sexuelles ou personnes qui souhaiteraient en savoir plus sur ce nouveau groupe de soutien peuvent contacter l’organisme Halte-Femmes au 514-328-2055.