Montréal-Nord

Pas d’installations permanentes avant 2020 pour la rue Dijon

Pas d’installations permanentes avant 2020 pour la rue Dijon
Photo: Archives

Les élus de Montréal-Nord ont dû revoir leur stratégie pour l’implantation de structures permanentes sur la rue Dijon en raison des dépassements de coûts que le projet allait engendrer. Les installations permanentes de piétonnisation sur cette rue arriveront donc en 2020.

L’année dernière, l’arrondissement est allé en appel d’offres afin de mettre en place des installations permanentes sur la rue Dijon à l’ouest du boulevard Rolland avec un budget provenant de la Ville de Montréal pour ses programmes «Quartier intégré» et «Rues piétonnes et partagées». Toutefois, les prix proposés par les soumissionnaires étaient «beaucoup trop élevés par rapport aux budgets prévus par l’arrondissement», indique la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black.

Dans la décision faite par Montréal-Nord, on peut lire qu’un «appel d’offres a eu lieu pour l’aménagement des structures permanentes en automne 2018 et a été annulé, car les soumissions déposées excédaient de plus de 50 % l’estimation du coût des travaux».

Cela fait deux fois que l’appel d’offres de l’arrondissement s’avère infructueux.

Ce faisant, les élus ont octroyé un contrat à une compagnie pour qu’elle se charge de «bâtir l’appel d’offres», indique Daniel Bussières, chef de division des communications pour l’arrondissement. Pour 72 146,81$, c’est l’entreprise Signature Design Communication qui «préparera des documents d’appel d’offres et surveillance des travaux», peut-on lire dans la décision des élus.

Grâce à ce contrat, la mairesse souhaite que soit présenté «un projet beaucoup plus facilement réalisable par les compagnies».

Les élus espèrent que ces installations seront prêtes pour l’année 2020.

Dernièrement, l’arrondissement recevrait beaucoup de soumissions qui dépassent les budgets prévus lors des appels d’offres.

Lancé en 2016, le projet pilote de piétonnisation et d’installations estivales temporaires avait connu un succès dans le quartier. Suite à cela, l’arrondissement avait lancé un projet d’installations permanentes.