Culture
15:42 7 février 2020

Cinq livres pour mieux comprendre les peuples noirs, selon la librairie Racines

Cinq livres pour mieux comprendre les peuples noirs, selon la librairie Racines
Photo: Olivier Faucher - Métro MédiaGabriella Kinté, fondatrice de la librairie Racines.

Dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs, le Guide est allé rencontrer Gabrielle Kinté, fondatrice de la Librairie Racines, située à Montréal-Nord. Nous lui avons demandé de faire une sélection de cinq livres permettant de mieux comprendre le passé, la culture et la réalité d’aujourd’hui des communautés noires du Québec.

Comme un million de papillons noirs de Laura Nsafou et Barbara Brun (2018)

 

Cet album jeunesse raconte l’histoire d’Adé, une jeune noire dont ses camarades de classe se moquent, car elle a les cheveux frisés, au naturel.

«Ça parle d’acceptabilité sociale. C’est un livre que j’aurais aimé lire quand j’étais plus jeune.»

Nous ne trahirons pas le poème de Rodney Saint-Éloi (2019)

À travers ce recueil de poésie afro-québécoise et afro-caribéenne, Rodney St-Éloi aborde notamment les thèmes de la décolonisation et de la condition noire.

«La poésie, ça fait bien et ça réchauffe lors des journées froides. Ça se lit bien et je trouve qu’on apprend beaucoup sur les différentes cultures par leurs poètes.»

Volcaniques de douze autrices noires et sous la direction de Léonora Miano (2015)

Dans ce recueil de nouvelles, douze autrices noires aux âges divers abordent à leur tour les thèmes du corps, de la sensualité et de la sexualité.

«Ce choix est une croisée entre le mois de l’Histoire des Noirs et la Saint-Valentin. Dans beaucoup de romans qui parlent de ces sujets-là, il n’y a pas des femmes racisées. Elles sont en en amour, elles ont des désirs, ce sont des femmes noires qui vivent leur sexualité comme toutes les autres!»

Le Grain de Sable de Webster, illustré par Valmo (2019)

L’historien et rappeur Webster raconte dans cet album jeunesse, destiné aux plus de huit ans, l’histoire d’Olivier Le Jeune. Cet esclave âgé de seulement 10 ans et originaire de l’île de Madagascar entre dans l’histoire après être arrivé dans la ville de Québec en 1629. Il devient la première personne d’origine africaine à habiter de manière permanente au Canada.

«Tout le monde devrait lire ce livre. Le premier Noir qui est arrivé ici, ça fait partie de l’histoire du Québec. C’est une lecture qui se fait bien. Ce que j’aime, c’est qu’on donne de l’humanité à cet enfant avec des images au lieu qu’il ne soit juste qu’un nom dans un manuel.»

NoirEs sous surveillance de Robyn Maynard (2018)

Un ouvrage global, couvrant plusieurs aspects de la répression qu’ont subi et que subissent encore les personnes issues des minorités.

«Il s’agit d’une référence pour comprendre ce qu’est le racisme systémique. J’ai un coup de cœur pour ce livre. On voit beaucoup le terme « racisme systémique », mais beaucoup de personnes ne comprennent pas [le concept]. Tu es une personne différente après avoir lu ce livre.»