Montréal-Nord
10:33 30 mars 2020 | mise à jour le: 30 mars 2020 à 10:33 temps de lecture: 3 minutes

Panier futé ouvre ses services à tous

Panier futé ouvre ses services à tous
Photo: Gracieuseté – Paner Futé Coop

Alors que les besoins en aide alimentaire à Montréal-Nord montent en flèche, la coopérative Panier futé ouvre ses services à tous. Les Nord-Montréalais pourront ainsi y commander un panier d’aliments à coût abordable et le faire livrer à la maison.

Non seulement Panier futé souhaite élargir son offre à tous les gens dans le besoin, il a aussi besoin d’augmenter son volume de ventes.

«Ça permet aux gens qui ont un certain revenu d’avoir accès à une ressource qui est moins chère et de soutenir notre projet, explique le coordonnateur, Olivier Lachapelle. Je pense que cette offre est particulièrement intéressante pour eux.»

Panier futé n’offre pas du dépannage alimentaire, mais bien des paniers d’épicerie en moyenne 20% moins cher que ceux achetés dans les marchés conventionnels.

Auparavant, seuls les membres de la Coop pouvaient y acheter des produits. Les membres «utilisateurs consommateurs» devaient par exemple payer une «part sociale» de 10$ et investir trois heures par mois dans la coopérative.

Besoin de vendre

Panier futé cherche actuellement à augmenter son nombre de ventes, donc de clients. En effet, dans le contexte de crise, la coopérative affirme avoir perdu de «gros joueurs», soit des OBNL qui commandaient auparavant d’importantes quantités de nourriture.

«C’est important pour Panier futé d’avoir un certain volume d’achats pour pouvoir offrir les meilleurs prix et la variété de produits actuelle de 350 produits», fait valoir M. Lachapelle.

Dans la dernière infolettre de la coopérative, il est mentionné que l’offre a déjà été réduite pour cette raison. «L’offre de pain frais, de produits laitiers et de certaines variétés de fruits et de légumes particulièrement périssables a donc été réduite ou temporairement enlevée», indique-t-on.

Livraison

Après avoir fermé ses portes temporairement pour se réorganiser dans un contexte de crise sanitaire, la coopérative a repris du service dans les derniers jours et compte se concentrer sur la livraison, un service qu’elle offrait déjà auparavant.

«Les besoins pour les livraisons vont exploser à Montréal-Nord parce qu’il y a beaucoup d’aînés et de gens qui vivent seuls qui n’ont pas les moyens d’aller chercher une grosse épicerie», souligne M. Lachapelle.

La livraison coûte de 3$ à 7$, dépendamment de la distance à parcourir.

Panier futé promet de limiter les contacts lors de la livraison.

Articles similaires