Montréal-Nord
17:22 29 avril 2020 | mise à jour le: 30 avril 2020 à 15:28 temps de lecture: 3 minutes

Masques gratuits et corridors sanitaires à Montréal-Nord

Masques gratuits et corridors sanitaires à Montréal-Nord
Photo: Olivier Faucher/Métro MédiaUn des corridors sanitaires aménagés au cours des derniers jours, à Montréal-Nord.

Aux prises avec la plus forte éclosion sur l’île de Montréal, l’arrondissement de Montréal-Nord adopte une série de mesures, dont l’implantation de corridors sanitaires et la distribution de milliers de masques gratuits pour tenter d’endiguer le coronavirus.

L’arrondissement informe avoir fait l’achat «rapide» de 2000 masques de protection non réutilisables. Il fera l’acquisition au cours des prochains jours, de 5000 autres masques, ceux-ci, réutilisables. Une stratégie avec les organismes communautaires sera mise au point pour faciliter leur distribution.

Les stratégies de sensibilisation auprès des citoyens, commerçants et propriétaires sont par le fait même renforcées. Une brigade communautaire qui fera de la prévention des rassemblements et du respect des règles sanitaire sera formée au cours des prochains jours et parcourra l’arrondissement à pied et à vélo.

Corridors sanitaires

Plusieurs corridors sanitaires ont fait leur apparition, lors des derniers jours, dans le secteur nord-est de l’arrondissement, densément peuplé. À terme, on en trouvera sur environ 15 tronçons de rues de ce secteur.

«On travaille avec les 16 écoles primaires pour aménager les abords avant la réouverture», informe Daniel Bussières, chef de division communications de Montréal-Nord.

L’administration locale est également en discussion avec les commerçants des rues Fleury, Charleroi et Monselet pour instaurer des corridors sanitaires sur ces trois artères.

Ces corridors permettent aux piétons de se croiser en respectant une distance de deux mètres en faisant empiéter les trottoirs sur la rue. Ils seront en place «tant que ce sera nécessaire», mentionne la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black.

Selon la mairesse, l’administration locale travaillait sur l’aménagement de ceux-ci depuis trois semaines, mais s’est butée à des obstacles en raison de l’aspect résidentiel des rues du quartier visé.

«On avait des défis, explique-t-elle. On ne pouvait pas faire du copier-coller de ce qui était fait dans les autres arrondissements». Ceux-ci ont plutôt aménagé leurs corridors sanitaires sur des rues commerciales, souligne-t-elle.

Ainsi, bon nombre de voitures stationnées ont dû être déplacées pour permettre l’ouverture des corridors. Sur place, Métro a constaté que certaines voitures obstruaient encore un corridor sur la rue Lapierre.

En entrevue, la mairesse a salué la décision de la directrice de la Santé publique de Montréal, Mylène Drouin, de mettre en place une opération de dépistage à Montréal-Nord, où l’on trouve plus de cas de coronavirus que dans n’importe quel autre arrondissement ou ville liée sur l’île.

«On souhaite que la courbe s’aplatisse et qu’il y ait moins de gens contaminés dans les prochains jours, c’est clair, dit-elle. On espère que le fameux pic est derrière nous.»

Articles similaires