Montréal-Nord
18:20 5 mai 2020 | mise à jour le: 5 mai 2020 à 18:26 temps de lecture: 4 minutes

Les Nord-Montréalais se dressent contre le coronavirus

Les Nord-Montréalais se dressent contre le coronavirus
Photo: Olivier Faucher - Métro MédiaDes bénévoles de l'organisme Hoodstock interpellent un passant.

C’est une véritable mobilisation communautaire qui s’opère à Montréal-Nord pour endiguer la progression du coronavirus. Grâce à la générosité de plusieurs donateurs, des organismes distribuent gratuitement des dizaines de milliers de masques et d’équipements de protection aux citoyens.

Les membres de Hoodstock, accompagnés de plusieurs bénévoles, étaient de retour sur le terrain aujourd’hui pour une deuxième tournée de distribution de «kit sanitaires» et de sensibilisation aux passants du secteur nord-est de Montréal-Nord.

«On compte faire cet exercice-là tant et aussi longtemps qu’on a du matériel à donner, explique la membre de l’organisme, Wissam Mansour. Nous visons deux à trois tournées par semaine.»

Sur le terrain, des bénévoles comme Mathieu Léonard rappellent les consignes de la Santé publique et répondent aux questions des citoyens de ce quartier où l’on trouve le plus de cas de coronavirus dans la province. Ils sillonnent les rues et interpellent presque tous les passants qu’ils croisent.

«Les gens ont des craintes. Ils nous disent qu’ils n’ont pas de masques, qu’ils ne savent pas où s’en procurer.» -Mathieu Léonard, bénévole

Pour Mme Mansour, les coûts du matériel de protection constituent aussi un obstacle dans l’accès à celui-ci dans la communauté.

«Il y a des gens qui n’ont pas les moyens de se procurer le matériel. S’ils en trouvent, parce qu’il y a des ruptures de stock, les prix sont parfois plus élevés que d’habitude.»

Edy, un passant à qui on a remis un kit sanitaire, s’est dit heureux d’avoir pu mettre la main sur le précieux équipement. «Je respecte les consignes et je trouve que les gens du quartier les respectent bien aussi, commente-t-il. J’entends que Montréal-Nord est le quartier le plus infecté, mais dans mon bloc, tout le monde est correct.»

Contributions importantes

Hoodstock a dernièrement reçu plusieurs dons importants pour accomplir sa mission, dont 10 000$ de la Ville de Montréal et 4000$ de la députée de Bourassa-Sauvé, Paule Robitaille.

À ces montants s’ajoutent des dizaines de milliers de dollars qu’une campagne de dons en ligne a su amasser. En quatre jours, les donateurs ont fait grimper la somme à plus de 30 000$. Celle-ci servira à acheter des couvre-visages réutilisables aux citoyens, ainsi qu’à l’achat de denrées qui seront distribués dans des boîtes d’aide alimentaire dans le quartier.

Selon un communiqué de l’arrondissement de Montréal-Nord publié dimanche, plus de 20 000 masques, ainsi que 500 visières fabriquées par l’entreprise Outils Clortech ont été acquis par différents acteurs à des fins de distribution. Les visières serviront à protéger le personnel des organismes et l’arrondissement qui travaillent directement avec les citoyens.

Don de désinfectant

Constatant des besoins «énormes» dans l’arrondissement, le député fédéral de Bourassa, Emmanuel Dubourg, a fait appel aujourd’hui à Nicolas Duvernois, de l’entreprise Pur Vodka, qu’il avait récemment accompagnée dans la démarche d’approbation de Santé Canada pour la production d’un désinfectant.

«Quand on a entendu que Montréal-Nord était devenu l’épicentre, on a pensé à l’appeler, explique M. Dubourg. C’est un gars extrêmement généreux.»

M. Duvernois a rapidement répondu à l’appel et a livré 100 gallons de désinfectant qui sera incessamment distribué dans l’arrondissement.

Selon les données d’hier de la Santé publique, Montréal-Nord compte 1501 cas de coronavirus. Le secteur est toujours l’épicentre québécois de la pandémie.

Articles similaires