Montréal-Nord
07:28 5 mars 2021 | mise à jour le: 5 mars 2021 à 07:31 temps de lecture: 3 minutes

Centre sportif à Montréal-Nord: le dossier progresse

Centre sportif à Montréal-Nord: le dossier progresse
Photo: Olivier Faucher/MétroLa mairesse Christine Black devant l’aréna Garon, lien retenu actuellement pour l’implantation du centre sportif.

Montréal-Nord a commandé la réalisation d’une étude sur le projet de construction de son futur centre sportif. Si le projet enthousiasme de nombreux acteurs politiques de l’arrondissement, le débat persiste sur son emplacement.

«C’est devenu une évidence que l’on avait besoin d’un centre sportif. Actuellement, nos équipements sont désuets et on repose énormément sur les écoles pour les piscines et les gymnases. Les infrastructures sont à saturation», affirme la mairesse Christine Black.

Un contrat de près de 55 000$ a été octroyé à la firme BC2 Groupe Conseil Inc.

Au cours des quatre prochains mois, la firme-conseil en urbanisme et aménagement du territoire doit monter un rapport détaillant, entre autres, l’aménagement du site retenu. Renée-Chantal Belinga, conseillère indépendante de l’arrondissement de Montréal-Nord, croit que son district d’Ovide-Clermont devrait être considéré davantage comme futur lieu d’implantation.

«Pour le moment, c’est le lieu de l’aréna Garon qui a été retenu. Les besoins sont criants partout, mais il faut s’assurer que cette infrastructure soit à proximité des centres de population les plus denses», affirme-t-elle.

Le quartier du Nord-Est, au cœur du district d’Ovide-Clermont, est l’un des secteurs les plus populeux au pays. Un recensement approuvé par la Ville de Montréal datant de 2016 indique d’ailleurs que la densité de population surpasse largement celle du reste de l’arrondissement avec plus de 16 500 personnes au km2.

«Le projet doit être davantage orienté vers les citoyens. La dernière consultation à ce sujet date de 2011. C’est quand même un projet estimé à 45 millions de dollars», ajoute la conseillère.

Loin de la première pelletée

Si la mairesse Christine Black insiste sur l’importance de l’étape qui vient d’être franchie, il en demeure que le centre sportif ne verra probablement pas le jour avant plusieurs années. Le projet doit être notamment appuyé financièrement par les différents paliers gouvernementaux.

«Ce projet est un incontournable dans le quartier, et maintenant, la balle est dans le camp de la ministre Rouleau et de son équipe au provincial. Nos jeunes doivent avoir accès à ce centre qui aurait également un espace pour le communautaire, ils en ont besoin», souligne la députée libérale de Bourassa-Sauvé Paule Robitaille.

Au cours de la dernière année à Montréal-Nord, alors que l’arrondissement était durement éprouvé par l’augmentation de la violence sur son territoire, de nombreux organismes locaux ont décrié le manque de ressources et infrastructures communautaires pour la jeunesse de l’arrondissement.

«Le centre va donner un sentiment de fierté à nos jeunes, leur donner un endroit sécuritaire où socialiser. Ça va les éloigner de la rue et faciliter le travail de nos intervenants communautaires», conclut Mme Black.

Au mois de novembre, la ministre Chantal Rouleau s’engageait à développer un «réflexe Montréal-Nord», reconnaissant qu’il y avait un écart à combler au niveau des investissements dans le nord-est de Montréal.

Articles similaires