Montréal-Nord

Sports et loisirs à Montréal-Nord: Ensemble Montréal veut rattraper le retard

Abdelhaq Sari
Le SPVM a refusé que l'élu nord-montréalais représentant l'opposition officielle, Abdelhaq Sari, assiste à la conférence de presse. / Josie Desmarais Photo: Josie Desmarais/Archives Métro

L’administration sortante d’Ensemble Montréal dans Montréal-Nord s’engage à rattraper le retard de l’arrondissement en matière d’espaces verts et d’infrastructures de sports et loisirs en allant chercher sa juste part du budget auprès de la ville-centre.

Montréal-Nord avait en 2018 5149 m2 de parcs par 1 000 habitants, l’un des ratios les plus faibles dans la métropole. L’équipe de Christine Black estime avoir fait des «efforts exceptionnels» pour changer la donne pendant son dernier mandat, malgré un «sous financement historique» dans l’arrondissement.

Le conseiller sortant du district de Marie-Clarac, Abdelhaq Sari, accuse l’administration de Projet Montréal d’avoir mis un frein à la réforme du financement des arrondissements amorcée par Denis Coderre en 2014, d’où le retard à combler.

«Notre engagement, c’est reprendre cette réforme, aller chercher les sommes nécessaires et construire un centre sportif», a-t-il dit.

Valérie Plante est venue à Montréal-Nord. Elle a admis qu’il y avait un retard. Pourquoi elle n’a pas agi? Elle avait quatre ans pour le faire.

Abdelhaq Sari, conseiller sortant du district Marie-Clarac

En plus du centre sportif, Ensemble Montréal promet de réaménager le parc Pilon, à l’entrée de l’arrondissement, de même qu’à construire de nouveaux chalets aux parcs Ottawa et Saint-Laurent et à augmenter la Canopée dans l’arrondissement. «On ne veut plus aucune rue sans arbre», a martelé en entrevue Addelhaq Sari.

Un manque à gagner de 6M$, selon Ensemble Montréal

Abdelhaq Sari affirme qu’Ensemble Montréal a fait ses calculs et a les moyens de ses ambitions.

L’équipe locale estime que si la réforme du financement des arrondissements s’était poursuivie au-delà de 2017, son budget s’établirait à 50M$ plutôt qu’à 43,9M$ en 2021.

Or, l’administration sortante de Projet Montréal lui reproche de faire une «sélection créative des faits». Elle fait plutôt valoir que les transferts de la ville-centre ont diminué à l’époque Coderre et augmenté de 1,6M$ depuis l’arrivée au pouvoir de Valérie Plante, en 2017.

Qui construira le centre sportif?

Le centre sportif figure en tête des engagements d’Ensemble Montréal.

Le candidat de Projet Montréal à la mairie de Montréal-Nord, Will Prosper, a lui aussi promis à de nombreuses reprises d’en faire une priorité.

La cheffe du parti, Valérie Plante a affirmé que Montréal-Nord était en «haut de la liste» pour recevoir du financement de la ville-centre dans le cadre du programme décennal d’immobilisation 2021-2030.

Mais pour Ensemble Montréal, cet engagement n’est pas cohérent dans la mesure où l’administration de Valérie Plante n’a pas donné son appui au projet dans le cadre d’un programme de financement de Québec en janvier.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet