Soutenez

Attaquée à propos des boulettes, Chantal Rossi clarifie sa position sur le racisme

Chantal Rossi
La conseillère Chantal Rossi Photo: Anouk Lebel/Métro

Attaquée par un ancien candidat de Projet Montréal au sujet de son implication dans le Festival des boulettes à Montréal-Nord, la conseillère municipale Chantal Rossi a dû clarifier sa position sur le racisme systémique dénoncé par des employés de la voirie. «Je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas de racisme», a-t-elle dit lors du conseil municipal du 13 juin.

L’ex-candidat de Projet Montréal dans le district de Marie-Clarac, Mathieu Léonard, a profité de la période de questions du public pour lancer quelques flèches à l’endroit de l’élue d’Ensemble Montréal.

«On parle de diversité pour des boulettes de steak haché, mais pas pour les vrais enjeux», a-t-il lancé.

Il a déploré que Mme Rossi n’ait pas reconnu l’existence du racisme systémique dénoncé par des cols bleus de la voirie quand elle exerçait le rôle de mairesse suppléante, pendant le congé parental de Christine Black.

«J’ai été mal interprétée. Je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas de racisme […] J’étais incrédule de savoir que l’endroit où moi je vis, moi, la petite fille d’immigrants, dont les parents et les grands-parents ont vécu du racisme, je ne pouvais pas croire que dans le Montréal-Nord où moi je vivais, ça se passait», s’est défendue Mme Rossi.

J’ai dit: “Si un seul de nos employés se sent lésé, on va s’en occuper.” Et c’est ce qu’on a fait. On a demandé une enquête, une enquête a été déclenchée et un processus de réconciliation est en marche.

Chantal Rossi, conseillère d’Ensemble Montréal dans le district d’Ovide-Clermont

S’attaquer aux «vrais enjeux»

Mis sur pied par Mme Rossi, Sœur Angèle et l’organisme Les Fourchettes de l’espoir, le Festival des boulettes de Montréal-Nord est de retour après deux ans d’absence en raison de la pandémie.

«Mon engagement au Festival des boulettes est strictement privé. Ce n’est pas un engagement en tant que conseillère municipale», a affirmé Mme Rossi à l’intention de M. Léonard.

Ce dernier venait de laisser entendre que l’administration d’Ensemble Montréal au pouvoir à Montréal-Nord devrait plutôt s’attarder à la pauvreté, à l’insalubrité des logements et au manque d’infrastructures et d’espaces verts dans l’arrondissement.

Les élus d’Ensemble Montréal à Montréal-Nord «travaillent ardemment» pour que l’arrondissement ait sa juste part en transferts de la Ville-centre pour agir sur ces enjeux, a rétorqué Mme Rossi.

La conseillère a réitéré que le Festival des boulettes se voulait un «échange culturel» pour que les citoyens apprennent à se connaître. «Il y a plusieurs façons de dialoguer, la nourriture en est une», a-t-elle fait valoir.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.