Montréal-Nord

Le parc Le Carignan et la rue de Dijon

Les aménagements de la rue de Dijon
Les aménagements de la rue de Dijon Photo: Josie Desmarais, Métro

Dans le nord-ouest de l’arrondissement de Montréal-Nord, on remarque depuis quelques années le parc Le Carignan, grâce aux aménagements colorés de la rue de Dijon.

L’espace marqué de bleu et de jaune a été développé en 2016 par La Pépinière espaces collectifs, un organisme ayant pour but de créer de tels lieux rassembleurs. Il comprend des chaises longues, des jardinières et un espace potager, de même qu’une scène multifonctionnelle.

L’été, la rue devient piétonne, dans le but d’offrir aux familles un espace pour se détendre, peut-on lire sur le site de l’arrondissement de Montréal-Nord.

Quant au parc Le Carignan lui-même, il dispose d’une pataugeoire, d’une aire de jeux pour les enfants et d’un terrain de pétanque.

Les deux terrains de basketball sont fort populaires auprès des jeunes.

Presque dans le parc, l’école primaire Le Carignan accueille plus de 700 élèves de la première à la sixième année.

L’école secondaire anglophone Lester B. Pearson se trouve à moins de 200 mètres au nord. Cet établissement de la Commission scolaire English-Montréal est notamment connu pour son programme Sports-études.

À voir

Dans la cour de l’école secondaire Lester B. Pearson, on peut admirer la fresque Le Jardin, créée en 2017 par l’artiste militant chilien Alejandro «Mono» Gonzalez. Elle représente une sorte de jungle florale dont les traits gras permettent de délimiter les formes et de mettre en valeur les couleurs vives.

Au 1575, avenue P.-M.-Favier

Bennedict Mathurin en train de lancer le ballon vers le filet.
Bennedict Mathurin faisait partie des quinze favoris en vue du repêchage.

Des parcs de Montréal-Nord à la NBA

Des étoiles de la NBA ont passé de nombreuses heures à s’entraîner sur les terrains de basketball de Montréal-Nord.

C’est le cas de Bennedict Mathurin, qui vient de faire son entrée dans la NBA par la grande porte fin juin. En conférence de presse avant le repêchage, l’athlète de 19 ans a confié s’entraîner au parc avec d’autres jeunes du matin au soir.

Il n’est pas le premier Nord-Montréalais à passer des parcs à la NBA.

Le numéro 25 des Raptors de Toronto, Chris Boucher, a grandi entre Montréal-Nord et Côte-des-Neiges. Le géant de plus de deux mètres a remporté en 2019 le championnat de la NBA. Il est ensuite venu au parc Le Carignan avec le trophée Larry O’Brien pour insuffler de l’espoir aux jeunes.

Luguentz Dort, qui porte les couleurs du Thunder d’Oklahoma City, a aussi beaucoup joué dans les parcs. Enfant, il pratiquait plutôt le soccer. Il a eu la piqûre du basket en voyant les plus vieux pratiquer ce sport au parc Saint-Laurent, à deux pas de chez lui.

Ce texte a été rédigé dans le cadre de la série Vivre Ici. Ce dossier estival produit par Métro Média présente des lieux d’intérêt situés aux quatre coins de la métropole. L’objectif : faire découvrir aux Montréalais et Montréalaises les endroits où il fait bon s’activer, se promener et se détendre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet