Actualités

L’usine d’eau de Pierrefonds modernisée

L’usine d’eau de Pierrefonds modernisée
Photo: Isabelle Bergeron/TC MediaLes travaux terminés de l'usine de traitement des eaux potables de Pierrefonds.

La Ville de Montréal prévoit effectuer des rénovations additionnelles à l’usine de traitement d’eau de Pierrefonds de 33,5 M$ dès janvier 2018. Déjà, des travaux majeurs avaient engendrés des dépenses de 73 M$ depuis 2006.

La modernisation, qui devrait s’étaler sur deux ans, inclue l’installation de nouveaux équipements de traitement (micro-sable, polymères, alun et chaux) et la mise en service de trois réacteurs UV. L’architecture de la bâtisse du boulevard Gouin devra également être adaptée.

De plus, la ventilation, la plomberie, l’électricité, le chauffage et l’éclairage devront rénovés.

Un appel d’offres a été lancé le 12 janvier pour la réalisation des plans et devis ainsi que la surveillance de travaux préparatoires. Un second appel d’offres suivra afin de trouver l’entrepreneur général en charge des travaux et de la coordination de tous les sous-traitants.

La ville-centre souhaite ainsi assurer la sécurité de l’alimentation et la qualité de l’eau potable aux citoyens de Pierrefonds-Roxboro, L’île Bizard-Sainte-Geneviève, Sainte-Anne-de-Bellevue, Senneville et Dollard-des-Ormeaux desservis par l’usine.

À l’issue de cette seconde vague de travaux, la Ville aura investi quelque 106 M$ dans la réfection de l’usine depuis 2006.

Production doublée
Avec les travaux majeurs de mise à niveau en cours depuis 8 ans, le volume de la réserve d’eau potable a été augmenté de 9 000 mètres cubes, soit près de 2,5 fois la capacité d’une piscine olympique.

Un poste de pompage a été construit, de nouveaux dispositifs de purification ont été installés, a été remplacé et certains équipements, comme le destructeur d’ozone et les systèmes de désinfection, ont été réparés, ajoutés ou modernisés.

Le tout a permis de presque doubler la capacité de production maximale de l’usine à quelque 180 000 mètres cubes par jour par rapport à 2012, permettant de mieux répondre à la demande en période de pointe.

Il arrivait régulièrement auparavant, lors de canicule, que la Ville de Montréal devait imposer une interdiction d’arrosage à Pierrefonds–Roxboro, L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève et Dollard-des-Ormeaux.

La mise en service de la nouvelle réserve d’eau en 2012 aurait permis de corriger définitivement ce problème.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *